Violences Paris: la vie reprend doucement son cours sur les Champs-Elysées

Des vitrines cassées, des magasins pillés et incendiés principalement sur les Champs-Elysées. Après les scènes de violences qui ont duré jusqu’en fin d’après-midi ce samedi, il est maintenant l’heure du bilan et surtout, du nettoyage.

Les Champs-Elysées défigurés

Un peu partout, devant chaque boutique saccagée, soit presque toutes les boutiques de l’avenue, des agents sont au travail pour réparer. On enlève les éclats de verre et surtout on pose de nouvelles barricades en bois. Des barricades, qui devront faire office de vitrines ces prochains jours.

Des agents de la mairie de Paris se chargent aussi d’enlever les tags sur les murs à coups de jet d’eau à haute pression. Des agents déblayent aussi les lambeaux des kiosques complètement partis en fumée, sous le regard curieux de visiteurs venus constater les dégâts et prendre des photos. Certains posent même des mots: un homme évoque une scène de guerre.

Faire disparaître les stigmates de ce samedi

Dans une odeur de brûlé, les riverains entrent dans l’un des seuls kiosques qui a pu ouvrir ce dimanche matin. Un kiosquier qui se demande encore pourquoi lui, a été épargné.

La vie reprend donc doucement sur les Champs-Elysées, les joggeurs sont d’ailleurs déjà nombreux. Une seule hâte cependant: il faut à tout prix que les stigmates de ce samedi disparaissent et au plus vite que le moins de touristes possible puissent observer ce spectacle de désolation.