Ricciardo : "Tout le monde en attendait tant de moi"

Arrivé chez Renault avec son enthousiasme et sa bonne humeur, Daniel Ricciardo a malheureusement déchanté pour son premier week-end en jaune. Une séance de qualifications décevante était déjà passée par-là, avec une élimination en Q2, mais elle n’avait rien de rédhibitoire pour viser les points en course. Le départ de son Grand Prix national a toutefois tourné au vinaigre, avec un passage dans l’herbe avant même le premier virage qui a fait exploser l’aileron avant de la R.S.19 en morceaux. Ne pouvant plus rien espérer, il a abandonné 28 tours plus tard. 

“Ça a été vraiment rapide”, raconte Daniel Ricciardo au micro de Sky Sports. “Sur le moment, j’étais assez sûr de ce qui s’était passé et de ce que j’avais ressenti derrière le volant, et j’en ai eu confirmation en revoyant les images. Il n’y a personne à blâmer à part une bosse dans l’herbe. Je ne voulais évidemment pas y aller, mais j’ai vu Pérez bouger quand il était devant et j’ai bougé un peu plus, et j’ai mis une roue sur l’herbe. Je n’étais pas inquiet d’avoir mis les roues dans l’herbe, mais il y avait cette irrégularité [du sol].”

Sans forcément se chercher d’excuse, Ricciardo a souligné la semaine éprouvante qu’il a vécue pour son Grand Prix à domicile et le nombre d’événements extra-sportifs auxquels il s’est consacré en marge du week-end. “Je ne sais pas pourquoi je souris, cette semaine était si longue, on n’a eu aucun break et j’ai été occupé à faire plaisir à tout le monde, mais moins à nous !” regrette-t-il tout en précisant ne chercher à blâmer personne. Mais l’Australien se promet de faire les choses différemment l’année prochaine. 

Pour l’heure, les regrets sont tenaces, car la R.S.19 a prouvé avoir le rythme pour marquer des points aux mains de Nico Hülkenberg. “On devrait être dans le top 8 pendant toute la première moitié de saison”, estime Ricciardo en se tournant vers la suite. “Nico a montré que la voiture était à sa place dans le top huit. Nous viserons donc un week-end plus linéaire et de meilleurs résultats à Bahreïn.”

“Bahreïn devrait aller mieux et il y aura moins de choses [en dehors de la piste] et je pourrai mieux me préparer. Tout le monde en attendait tant de moi. La préparation n’était pas comme il le fallait, mais j’ai essayé de faire plaisir à tout le monde.”