Récap LEC : Origen décroche la deuxième place et SK se qualifie en playoffs – Semaine 9 Jour 2

La dernière journée de la saison régulière de la LEC est terminée. Alors que beaucoup de questions restaient encore sans réponse après les rebondissements de la veille, nous avons désormais un classement définitif. C’est finalement Origen qui est parvenue à décrocher la deuxième place, et SK Gaming qui s’est hissée dans le top 6 lors de son premier split depuis son retour sur la scène européenne. Nous revenons sur les matchs clés de la soirée.

Origen en deuxième place

Après des débuts difficiles, Origen a réussi à remonter la pente. Alors que les hommes de xPeke avaient commencé la saison en 2-4 après trois semaines, elle a finalement terminé avec un score de 12-6, seulement une victoire derrière G2 Esports. Lors de la dernière soirée de la LEC, elle a su s’imposer de sa façon habituelle contre Excel. 

Réputés pour leur style méthodique, particulièrement orienté sur une macrogame bien huilée et un contrôle de la vision admirable, les coéquipiers de Nukeduck ont mené la danse durant l’intégralité de la partie. Grâce de bons champions défensifs et capables de faire des rotations rapides, comme le Tahm Kench support, et une bonne capacité à punir les erreurs de positionnement adverse avec Ashe et Skarner, battre la structure britannique a été une formalité. 

Par la suite, xPeke aura simplement eu à croire en son ancienne équipe, Fnatic. En effet, celle-ci a battu Splyce lors de la dernière rencontre de la journée, évitant ainsi à Origen d’avoir à jouer à un tiebreaker contre les serpents qui lui collent aux talons depuis plusieurs semaines. Si ces derniers avaient remporté leurs matchs, il y aurait également eu un match supplémentaire pour départager Fnatic et Vitality pour la 3ème place.
 

Même après quatre années, xPeke et Fnatic sont apparemment restés en bons termes…

Fnatic, de zéro en héros

Après le début de saison le plus catastrophique de l’histoire de Fnatic, les champions en titre ont réussi à se hisser jusqu’à la 3ème place du classement. Alors qu’ils étaient en 3-7 après la cinquième semaine, les voici désormais en 11-7 grâce à une dernière victoire extrêmement unilatérale contre Splyce. Ils ont ainsi eu l’avantage d’être en 2-0 contre les coéquipiers de Kobbe et donc d’éviter un tiebreaker. Puisque le format de la LEC a changé, l’équipe à la 3ème place peut choisir quel adversaire elle affrontera entre la 5ème et la 6ème, et Fnatic a fait son choix avant même de voir qui serait la dernière qualifiée en playoffs.
 

Alors que le match entre SK et Schalke n’avait pas encore eu lieu, Rekkles a annoncé que Fnatic avait choisi d’affronter Vitality en playoffs.

Comme il l’a expliqué lors de son passage à l’analyst desk, Rekkles a préféré choisir Vitality comme adversaire, car il « sait à quoi s’attendre ». En effet, si SK a montré des résultats très irréguliers, elle a perdu ses deux (trois si l’on compte le remake) rencontres contre la structure allemande au cours du split. Quant à Schalke, elle estime que si le mental des joueurs ne semble pas optimal à l’heure actuelle, le potentiel de l’équipe est suffisamment élevé pour la respecter.

SK Gaming speedrun jusqu’en playoffs

Le match qui opposait SK et Vitality a sans doute fait peser la balance dans le choix de Fnatic. En effet, alors que les coéquipiers de Selfmade étaient toujours dans la course pour atteindre les playoffs, ils ont oblitéré la structure française. Armé d’une Rek’sai et de sa rune Déluge de Lames, le jungler polonais a rapidement pris le contrôle de la partie, et les abeilles ont montré à maintes reprises qu’elles étaient déboussolées si elles ratent leur early game. Il n’aura fallu que d’une tentative désastreuse de teamfight pour que SK Gaming batte une nouvelle fois le record de temps de jeu en LEC (LCS EU compris), terminant le match en seulement 20 minutes et 20 secondes.
 

Sur ce call désespéré, les abeilles sont tombées comme des mouches.

Alors que Schalke a également remporté son match contre Rogue, la soirée s’est terminée sur un tiebreaker entre les deux structures allemandes pour les départager. Dans cette partie qui est la culmination de la course aux playoffs qui fait rage depuis plusieurs semaines, c’est finalement SK Gaming qui s’est imposée malgré un bon début de partie de la part de Memento. Finalement, il n’aura fallu que 26 minutes à la Tristana de Crownshot pour détruire le Nexus, et accéder à la dernière place en playoffs.

La saison régulière est terminée, et nous savons enfin quelles seront les rencontres en playoffs. Le premier round verra s’affronter Fnatic (#3) et Vitality (#5) d’un côté, et Splyce (#4) et SK Gaming (#6) de l’autre. Le deuxième round sera un match très intéressant entre la force brute de G2 et et la stratégie aiguisée d’Origen. Ces matchs promettent d’être incroyables, et nous aurons évidemment des analyses plus développées de ces rencontres à proposer dans les prochains jours.
 

lol-esport-planning

Suivez toutes les compétitions de LoL