Quimperlé. Incendie chez l'ex-preneur d'otages : un corps retrouvé

Après 22 h, ce samedi, les pompiers ont découvert les restes carbonisés d’un corps dans un appartement de Quimperlé. Un appartement qui était a priori celui de Georges Courtois, ex-preneur d’otages.

Ce samedi, après 22 h, les pompiers ont découvert les restes carbonisés d’un corps dans un appartement de Quimperlé. L’identité de la victime n’a pu être confirmée ce samedi soir, ni l’origine du sinistre. Une enquête a été ouverte par la gendarmerie : les services d’identification judiciaire étaient toujours sur place à 23 h.


Important dispositif


Vers 21 h, les secours, qui sont restés mobilisés jusqu’à 1 h 10, avaient déployé un important dispositif, rue de Lorient, où un incendie s’était déclaré à l’étage d’un petit immeuble. Très vite, les pompiers s’étaient mis à la recherche d’une victime.

Selon les premières informations, l’appartement détruit était celui de Georges Courtois. L’homme est connu pour être l’ancien preneur d’otages du palais de justice de Nantes en 1985. Un pistolet dans chaque main, cigarette aux lèvres : l’image avait fait le tour du monde.

Depuis 2016, Georges Courtois était installé à Quimperlé, où il avait choisi de se mettre au vert.

À liresur le sujetPrise d’otages. Un livre 30 ans après