Ollivon déçu pour son retour : «Petit à petit on s'est fait remonter, ça fait chier»

Charles, quel est votre ressenti après votre retour sur les pelouses ?
Charles Ollivon : Cela m’a fait beaucoup de bien. Actuellement, je suis assez déçu. On en veut toujours plus. J’attendais cette reprise, elle est là. Mais maintenant on en veut plus, moi le premier.

Personnellement, comment vous vous êtes senti physiquement ?
Je me suis bien senti. Je suis très content, ce n’est que du bonheur d’être sur le terrain. Après, j’ai été un peu court physiquement. Mais je ne veux pas me donner des excuses, on s’en fout des excuses. À nous de bosser encore parce que je pense qu’aujourd’hui, il y avait la place. On s’est senti bien collectivement en première mi-temps. Puis, cela on s’est délité en seconde mi-temps pour finir de manière moyenne.

Finalement, la blessure de Raphaël Lakafia vous a permis de ne pas ressentir la pression ?
Cela fait un moment que je me prépare pour rejouer. Maintenant, c’est fait, il faut aller plus loin. La blessure de Raphaël n’était pas prévue. Cela m’a réservé, j’étais tranquille pour préparer ce match. Au final, les choses ont été bien faites par tout le monde. Même si c’est dur de retirer du positif dans la défaite.

Êtes-vous soulagé à la fin de match ?
Oui je suis soulagé, difficile de parler maintenant à la fin d’un tel match. Je suis déçu, c’est sincère. À la rigueur moi, on s’en fout. On est ici pour aller plus loin en équipe.

Comment expliquez-vous ce match aux deux visages ?
On est moins monté en seconde mi-temps avec un peu moins d’intensité. Puis, ils reviennent au score. On a fait des mauvais choix, moi le premier. Petit à petit on s’est fait remonter, ça fait chier !