Grosjean, après un nouvel abandon à Melbourne : "Ça fait chier"

L’ouverture de la saison 2018 de Haas avait été particulièrement douloureuse : alors que les deux monoplaces semblaient en passe de signer un double top 6, deux arrêts au stand avaient précipité la chute de l’écurie américaine. Et donc celle de Romain Grosjean.

En 2019, il y a de nouveau eu un arrêt au stand manqué et de nouveau un abandon pour le Français, victime d’un problème sur la roue avant gauche, la même qui a mis beaucoup de temps à être attachée sur la VF-19 frappée du numéro 8. Lien de cause à effet ? Le pilote a évoqué un problème de suspension à la radio, mais clairement la roue s’est désolidarisée de son moyeu. L’écurie en dira peut-être plus dans les heures qui viennent mais il est certain que la saison du Genevois ne débute pas de la meilleure des façons.

“Je ne sais pas, problème à l’avant gauche”, a-t-il réagi au micro de Canal+. “Peut-être… Je sais pas… Je pense que l’arrêt au stand avait déjà été compliqué. Voilà, c’est pas un GP qui me réussit. Pourtant j’adore venir ici.” Grosjean a en effet connu un sixième abandon en huit participation ce dimanche.

“Avec la stratégie on aurait pu faire un peu mieux, j’étais complètement bloqué derrière Magnussen en début de course, Renault nous mettait la pression. Et le problème technique, c’est la cerise sur le gâteau. Voilà, ça fait chier.”

“Nous semblions forts tout au long du week-end”, a-t-il ajouté pour BBC Radio 5 Live. “Je pense que nous avons été forts en course également. Malheureusement le premier arrêt au stand nous a coûté beaucoup de temps et de positions en piste également, et ensuite le problème nous a achevés.”