Charente : les habitants sont invités à faire mesurer le taux de glyphosate dans leur urine

Le collectif anti-OGM et pesticides de Charente organisait ce samedi matin à Ruffec des tests urinaires pour détecter la présence de pesticides.

L’opération est baptisée”J’ai des pesticides dans mes urines. Et toi?”
L’objectif du collectif est de prouver que les résidus de glyphosate se  retrouvent à des taux anormalement élevés dans le corps humain. Toutes les associations qui organisent ces tests en France ont l’intention de déposer plainte contre ceux qui ont autorisé leur mise sur le marché.
Pour que la véracité des tests ne soit pas contestée, le collectif a fait appel à un huissier de justice. 
Les résultats devraient être connus dans une semaine. S’il n’existe pas de valeur normale pour les urines, le taux admissible de glyphosate dans l’eau potable est de 0,1mg par litre.
Les premiers résultats français montrent que 94 % des participants au tests d’urine, sont au-dessus des normes imposées à l’eau potable.
Le test coûte 85€ le test. Une cagnotte a été lancée sur le site HelloAsso pour aider ceux qui n’ont pas les moyens de le financer.
Trois mille personnes se sont déjà soumises à ces tests en Allemagne. 
Une autre session de prélèvements est prévue le 30 mars à la maison de santé de Ruelle entre 7h et 9h.

Regardez ce reportage de Jérôme Deboeuf, Christophe Guinot et Nicolas Colombeau.
intervenants : Me Emmanuel Marquet, Huissier de Justice; Anabel, Participante au test; Cécile, Participante au test; André Puygrenier, Membre du collectif vigilance ogm et glyphosate 16.

Tests de dépistage d’urine en Charente