1000 dessins de Wolinski consultables et téléchargeables gratuitement !

Le dessinateur de presse, assassiné lors de l’attentat contre Charlie Hebdo en 2015, avait fait don de plus de 1000 dessins à la Bibliothèque nationale de France.

C’est la première fois qu’une collection aussi importante et qui couvre une période aussi récente (fin des années 50 aux années 2010) est mise en ligne dans Gallica. Georges Wolinski avait fait don à la Bibliothèque nationale de France (BnF) plus de 1000 dessins en 2011, ce qui avait servi à la création d’une rétrospective et d’une exposition en 2012. Aujourd’hui, la BnF publie avec l’accord des ayants-droits, la numérisation de ces dessins originaux. Ils sont disponibles au téléchargement gratuitement sur Gallica.

Georges Wolinski est considéré comme étant un des maîtres du dessin de presse et de la satire. Les dessins disponibles sur Gallica couvrent toute la production de Wolinski dans la presse. Du début de sa carrière en 1960 pour Hara-Kiri aux côtés de Cavanna et Choron, en passant par mai 68, quand Wolinski fonda avec Siné le journal l’Enragé. C’est à partir de ce moment-là que ses dessins commencèrent à prendre une coloration politique.

Il a tenu ensuite une page de contestation dans le quotidien France-Soir avant de rejoindre Charlie Hebdo (ancien Hara-Kiri). C’est dans ce journal que le dessin de Wolinski prend sa pleine mesure. Wolinski a dessiné en tout pour une quarantaine de titres, dont Libération, le Nouvel Observateur, l’Humanité, Paris-Match ou encore le Journal du dimanche.

La carrière de Wolinski a été récompensée par plusieurs prix. En 1998 il a reçu le prix international d’Humour Gat Perich pour l’ensemble de son œuvre et en 2005 il a été récompensé de la légion d’honneur ainsi que du Grand Prix d’Angoulème pour l’ensemble de son œuvre.

Ce n’est pas étonnant que le dessinateur ait fait don de ses dessins puisqu’en 2007, Georges Wolinski a été chargé par le Ministre de la Culture de l’époque, de présider une mission pour la conservation et la valorisation du dessin de presse. Grâce à cette mission et à son rapport, la BnF a été chargée la même année de collecter et valoriser les œuvres originales des dessinateurs de presse contemporains.

La BnF dispose déjà d’une belle collection de dessins de presse du 19ième siècle avec des œuvres de Daumier, Gavarni, Devéria… Ainsi que du 20ième siècle avec des œuvres de Jean Effel, Jacques Faizant ou encor TIM. La collection de Wolinski vient donc enrichir l’ensemble des 70 000 œuvres déjà disponibles dans les archives de la BnF. Sachez enfin qu’il est possible de commander des reproductions de ces œuvres.