St Etienne renoue avec la victoire contre Strasbourg (2-1)

En première période, l’arbitre Jérôme Brisard est revenu, à juste titre, sur un penalty qu’il avait accordé aux Verts pour une main de Stefan Mitrovic qui était en fait un ballon détourné de la tête (10). En fin de partie, il a, en revanche, refusé après visionnage des images, un nouveau penalty, préalablement accordé, pour un contact controversé entre Nuno Da Costa et Robert Beric (83).

Deux buts inscrits de la tête par Beric et Loïc Perrin avaient mis les Stéphanois sur la bonne voie au terme d’une première période aboutie face à un adversaire inoffensif. Beric a repris victorieusement un centre délivré de l’aile gauche par Timothée Kolodziejczak (5) alors que Perrin a trompé Matz Sels après un centre de Beric alors que le gardien strasbourgeois s’était déjà interposé sur une reprise de la tête de Youssef Aït Bennasser (27).

 Avec onze buts inscrits de la tête cette saison, l’ASSE est l’équipe la plus prolifique de la Ligue 1 dans cet exercice.

Sels a sauvé le Racing d’un score plus lourd à la mi-temps s’il n’était intervenu sur un corner direct de Wahbi Khazri (29) alors que Beric envoyait le ballon au dessus en dépit d’une position très favorable après un ballon relâché par le gardien sur un coup franc de Khazri (31). 

 Après la mi-temps, Strasbourg a réduit la marque par Da Costa à la réception d’un corner en profitant du laxisme de la défense stéphanoise (73).

 Avec cette victoire acquise dans la douleur en seconde période, Saint-Etienne reprend la 4e place du classement à trois longueurs de Lyon (3e).

Les Verts, qui ont également trois points d’avance sur Montpellier, Marseille et Nice (5e ex-aequo), n’avaient plus gagné depuis le 16 janvier et la réception de Marseille (2-1).  Par la suite, ils avaient perdu deux fois sur leur terrain, dans le derby contre l’OL (2-1) puis contre Dijon en Coupe de France (6-3) avant d’arracher un résultat nul à Nantes (1-1) et de s’incliner à Rennes (3-0), le 10 février.