Matthieu Delormeau : son échange hallucinant avec Kelly Vedovelli dévoilé

Depuis qu’elle fait partie de l’équipe de “Touche Pas à Mon Poste”, Kelly Vedovelli a tissé des liens très soudés avec Matthieu Delormeau. Le 25 septembre 2017, la jeune femme avouait même qu’elle trouvait qu’il était le plus beau chroniqueur de l’émission de C8… sous l’œil jaloux de Maxime Guény ou encore de Jean-Michel Marie, qui lui avait fait plusieurs avances. Flatté par le compliment de sa collègue, Matthieu Delormeau l’avait également complimentée sur son physique, qui a pourtant fait l’objet de nombreuses insultes grossophobes au fil de sa carrière sur C8. Aujourd’hui, Kelly Vedovelli et Matthieu Delormeau sont de très bons amis. La DJette et le chroniqueur l’ont prouvé, mardi 12 février.

Sur le plateau de “Touche Pas à Mon Poste”, Kelly Vedovelli a décidé de révéler un échange qu’elle avait eu avec son ami Matthieu Delormeau par SMS. Des révélations qui avaient suscité la frayeur du beau blond. Finalement, le chroniqueur de 44 ans s’est ravisé et a décidé de dévoiler lui-même la nature de cet échange. “Hier, on parlait et à un moment donné, elle me dit juste : ‘bonne nuit, je pense que tu as beaucoup de qualités mais que tu as un petit sexe’. Je lui dis : ‘si tu me jures sur ta vie, je te l’envoie’”, a balancé Matthieu Delormeau en avouant avoir envoyé une photo de son anatomie à la jeune femme. Kelly Vedovelli avait pourtant sa propre version des faits. “Matthieu m’a invitée à dîner une énième fois […] et à un moment donné, je lui ai dit : ‘salut petit zboub’ […] et donc il m’a dit : ‘jure que je t’envoie mon sexe, tu ne montres pas la photo et tu l’effaces’”, a raconté Kelly Vedovelli. “Et là, il m’envoie une photo d’une kékette avec des poils roux et je lui ai dit : ‘ça peut pas être la tienne’”, a-t-elle ajouté. Si Franck Dubosc en a profité pour lancer une vanne sur la taille du sexe de Matthieu Delormeau, Cyril Hanouna était sous le choc. Indigné, le trublion de la PAF a puni Matthieu Delormeau en le privant d’un bouillon.

Par Laura C-M