Marcus Grönholm: «La Toyota est diabolique»

En Finlande l’an dernier, Marcus Grönholm (51 ans) était déjà venu admirer «
sa
» Yaris WRC.

En Finlande l’an dernier, Marcus Grönholm (51 ans) était déjà venu admirer «
sa
» Yaris WRC. – DR

Et notamment les très nombreuses fois où il donna du fil à retordre à un certain Sébastien Loeb, dont il fut le principal contradicteur à l’époque où l’Alsacien posait les premiers jalons d’une mainmise exercée par la France depuis… 15 ans désormais sur le Mondial des rallyes !

« 
C’est dingue !
 », se marrait l’échalas, croisé il y a peu à Paris, en marge de l’installation du Hall of Fame consacré aux champions du monde des rallyes. « 
J’ai baigné dans ce monde dès mon plus jeune âge avec mon père
qui pilotait, et grandi avec l’idée que la Finlande était un pays de rallye. Et pourtant, je suis le dernier Finlandais à avoir été sacré au plus haut niveau… il y a 17 ans déjà ! »