Lyon : Condamnation des agresseurs de Boris et Alfredo, deux homosexuels tabassés en juin 2017

L’agression a eu lieu le soir de la fête de la musique dans le 9ème arrondissement de Lyon le 21 juin 2017 : Boris et Alfredo sont roués de coups par deux hommes, âgés d’une vingtaine d’années, à cause de leur homosexualité. Boris a le tibia fracturé ainsi que le visage tuméfié. Alfredo est touché à la tête par une bouteille. Les deux hommes avaient ensuite livré le récit glaçant de l’événement à nos confrères de France Bleu Loire.

Ce mercredi 13 février, un des deux agresseurs présumés devait comparaître devant le Tribunal Correctionnel de Lyon pour violences aggravées mais il ne s’est pas présenté à l’audience. Avec lui une jeune fille, qui était présente pendant l’agression : elle comparaissait pour “injures publiques” en raison de leur orientation sexuelle.

Le parquet a requis une peine de 12 mois de prison ferme et 3 mois avec sursis pour l’agresseur présumé, et un stage de citoyenneté de plusieurs mois pour la jeune fille. L’avocat des parties civiles a demandé des dommages et intérêts de 6.000 et 7.000 euros pour ses deux clients. 

La décision de justice est tombée : la jeune fille présente au moment de l’agression écope d’une peine de 4 mois de prison avec sursis, assortie de 5 ans de mise à l’épreuve. En outre, elle devra effectuer un stade de citoyenneté. Concernant l’agresseur, il est condamné à une peine de 12 mois d’emprisonnement. Le juge d’application des peines devra dire si la peine est ferme ou avec sursis. 

Le reportage de E.Phily et M.Zammit

Agression homophobe : le procès à Lyon (v2)
Intervenants : Boris Chassaing (victime) / Maître Simon Ulrich (avocat des parties civiles) / Maître Anne-Sophie Chavent-Leclerc (avocate de la défense) – 13/2/19 – France 3 RA – E.Phily, M.Zammit

En 2017, les agressions homophobes ont augmenté dans le pays de 15 % par rapport à l’année passée, avec 139 cas rapportés contre 121 en 2016, selon l’association “SOS Homophobie”.