IBM Think 2019: L'IA «Project Debater» s'incline face à un champion européen du débat en public

À l’occasion de la conférence IBM Think 2019, lancée mardi 12 février à San Francisco (États-Unis), IBM a tenté une mise en situation réelle de son grand projet de recherche en
intelligence artificielle. « Project Debater », c’est son nom, a été confrontée à Harish Natarajan, demi-finaliste du championnat du monde du débat en direct.

Si la machine s’est montrée moins convaincante que l’humain aux yeux du public, Debater a néanmoins démontré d’impressionnantes capacités oratoires, relève Numerama.

15 minutes de préparation, suivies de 10 minutes de débat

Spécialiste du risque économique, Harish Natarajan est également diplômé de philosophie, d’économie et de sciences politiques. L’homme et la machine se sont affrontés publiquement au cours d’un débat portant sur le sujet des subventions à accorder aux écoles maternelles. L’IA devait argumenter en faveur de cette proposition, Harish Natarajan contre.

Après un temps de préparation de 15 minutes, les deux adversaires ont pu présenter leur analyse du sujet pendant dix minutes et en trois temps : une introduction, une réfutation des arguments de l’adversaire, et enfin une conclusion. La confrontation a été retransmise en direct par IBM.

Une base de données riche de 10 milliards de phrases

Project Debater est présenté par ses créateurs comme « le premier système d’intelligence artificielle capable de débattre avec des humains de sujets complexes ». L’IA a été entraînée à l’aide d’une base de connaissances de 10 milliards de phrases, générées à partir d’articles de presse ou de revues scientifiques. De manière encore plus surprenante, Debater serait capable de mettre en œuvre des arguments à la fois factuels et émotionnels.

« Ce qui m’a vraiment frappé, c’est la valeur d’IBM Debater lorsqu’il est associé à un être humain », a commenté Harish Natarajan à l’issue du débat, cité par Engadget. « Il a la capacité de creuser dans des montagnes d’informations et d’offrir un contexte utile ». Dans un article publié sur
Linkedin, le champion affirme qu’il reste persuadé que l’IA parviendra un jour à surpasser l’Homme.

SantéGrippe, varicelle, méningite… Une intelligence artificielle diagnostique les maladies pédiatriques aussi bien que les médecinsCultureL’intelligence artificielle de Huawei a-t-elle plus de talent que Schubert? (C’est un grand non)High-TechIntelligence artificielle: Google assure bloquer 99,99% des spams sur Gmail