[Entretien] Iris Mittenaere : « Étonnée de ce que j'ai la chance de pouvoir vivre »

Miss Univers continue d’écrire son fabuleux destin. Après avoir brillé sur le parquet de « Danse avec les stars », Iris Mittenaere est l’invitée exceptionnelle du spectacle de Jean-Paul Gaultier, le « Fashion Freak Show ».

Également mannequin et animatrice TV, Iris Mittenaere a sorti un livre Toujours y croire. La jeune femme trace ainsi sa route, sans se soucier des étiquettes et bien décidée à profiter de chaque expérience. Son parcours, son actu et ses projets, elle a répondu à toutes nos questions.

Comment est né ce nouveau défi du « Fashion Freak Show » ?

Iris Mittenaere : Nous nous connaissons plutôt bien avec Jean-Paul Gaultier, nous avons partagé plusieurs évènements ensemble et il m’a soutenue pendant Danse avec les stars. À un moment, il a eu envie que je participe au « Fashion Freak Show ». J’ai adoré l’idée et cela s’est fait très naturellement.

Quel sera votre rôle ?

J’intègre un spectacle déjà existant et j’interviens sur plusieurs tableaux. Nous avons aussi une danse qui a été créée spécialement pour ma venue. Cela va être très sympa.

Comme vous le disiez, vous avez souvent participé à des évènements avec Jean-Paul Gaultier. Êtes-vous devenue l’une de ses muses ?

Je ne sais pas, il faudrait lui demander mais il est vrai que nous avons une belle histoire en commun. Il était président de mon jury lorsque j’ai été élue Miss France, il m’a fait défiler quand j’étais Miss Univers, j’ai porté l’une de ses robes pour ma première montée des marches à Cannes et j’ai été coprésidente avec lui pour l’élection de Miss France 2018. Nous avons donc fait pas mal de choses ensemble.

Vous avez été finaliste de « Danse avec les stars » et vous avez brillé sur la piste. Est-ce que pour vous le « Fashion Freak Show » est une continuité ?

Oui, bien que ce soit très différent. « Danse avec les stars » est une compétition et ici, c’est un véritable moment sur scène, c’est tout un show. Mais je n’arrête pas vraiment de danser donc je comprends que le public puisse le percevoir ainsi.

Vous arrivez à avoir plusieurs activités et à surprendre. Est-ce le besoin ou l’envie de vous lancer des défis ?

C’est surtout une envie personnelle. La vie est courte et j’ai envie d’avoir le plus d’expériences possibles. Un jour, je peux être animatrice, le lendemain, danseuse et c’est assez excitant. C’est ainsi que je vois la vie, avec plein de nouveaux défis.

Quel regard portez-vous sur votre parcours ?

J’en suis fière, et je le suis surtout de mon évolution personnelle. J’ai pris confiance en moi pendant ces années et je suis contente d’avoir pu faire tout cela. Cela m’étonne toujours quand je me pose trois secondes. Là par exemple, je me dis que je vais danser pour le show de Jean-Paul Gaultier et c’est assez dingue. Je suis presque étonnée de ce que j’ai la chance de pouvoir vivre aujourd’hui.

Vous parlez de confiance en vous. Est-ce justement pour en témoigner que vous avez écrit votre livre Toujours y croire ?

C’était un besoin de raconter mon histoire. J’ai aussi réussi à avoir confiance en moi à travers ces années d’expérience de Miss. Cela m’a appris beaucoup de choses. J’avais envie de donner un message d’espoir aux jeunes femmes qui n’ont pas confiance en elles. Je voulais leur dire que l’on peut y arriver et que si l’on se bat dans la vie, on peut arriver à tout.

Pensez-vous être un modèle pour elles ?

En effet, beaucoup d’entre elles s’identifient à moi par rapport à ce qu’elles vivent, et ce sont les retours qu’elles me donnent du livre. Grâce à cela, elles ont tenté des choses assez folles. Cela me fait très plaisir que finalement cela serve un peu.

Quels sont vos modèles ou les femmes qui vous inspirent ?

Je dirais forcément ma mère et ma grand-mère. Je les aime, je les admire et elles m’inspirent au quotidien. Elles ont aussi des parcours assez extraordinaires. En termes de personnalité, il est vrai aussi que j’apprécie beaucoup Kate Middleton.

Vous évoquiez vos années de Miss. Que retenez-vous en particulier de celle de Miss Univers, votre vie à New-York et tous vos voyages ?

Énormément de choses. J’ai en effet beaucoup voyagé et j’ai pu découvrir plein de cultures différentes, des gens formidables et cela apporte une ouverture d’esprit assez dingue. C’est aussi pour ça que je suis là aujourd’hui. Tout ce que j’ai vécu était complètement fou. Et c’est passé tellement vite. J’ai même du mal à me dire que cette élection était il y a déjà deux ans. J’ai l’impression que c’était il y a trois mois.

Quels sont vos projets ?

Je reprends les tournages de « Ninja Warrior » dans les mois qui arrivent. Je vais aussi présenter le Loto et l’Euro Millions sur TF1. Nous allons bientôt travailler sur une ligne de vêtements dont je serai l’égérie. Il y a aussi d’autres projets qui seront annoncés prochainement.

Nikolas Lenoir