Corée du Sud : le maire annonce la fermeture des abattoires de chiens

Près de 8 500 chiens sont abattus en Corée du sud. Cela ne risque plus d’arriver avec la décision du maire de la capitale sud-coréenne, Park Won-soon, qui a annoncé qu’il envisageait de fermer tous les abattoirs de chiens.

Il a fait cette déclaration après avoir visionné un dessin animé sur des chiens abandonnés intitulé Underdog. Le film, sorti l’année dernière, parle de chiens abandonnés qui se retrouvent dans la zone démilitarisée entre la Corée du Nord et la Corée du Sud.

Park Won-soon a été motivé par le dessin animé, Underdog

Il faut savoir que 8 500 chiens sont abandonnés, chaque année à Séoul et un quart d’entre eux sont euthanasiés parce qu’ils ne sont pas adoptés a confirmé Park Won-soon. Pour expliquer sa décision,il raconte qu’il était allé voir le film pour “trouver un moyen d’augmenter le taux d’adoption pour les chiens errants” et de promouvoir une campagne encourageant les gens à ne pas abandonner les animaux,  rapporte le Korean Times. Park a ajouté: « J’ai entendu dire qu’il y a des chiens sauvages sur le mont Bukhan. Je me sens responsable d’eux et c’était un fardeau en regardant le film. »

L’année dernière, l’organisation de défense des droits des animaux Coexistence of Animal Rights on Earth (CARE) a été accusée d’euthanasier sans autorisation plus de 200 chiens errants.

Corée du Sud : le maire annonce la fermeture des abattoires de chiens