Ce jeune homme de 25 ans a mis au point des gants pour traduire la langue des signes

Pour aider des personnes atteintes de troubles de la parole, ce jeune homme a mis au point des gants capables de transformer le langage des signes en paroles vocalisées. Le prototype est d’ores et déjà d’une précision impressionnante.  

Roy Allela, un inventeur kenyan, a mis au point un système permettant de dépasser les barrières de la langue. Ce jeune homme de 25 ans a en effet créé des gants intelligents avec pour objectif d’aider les personnes sourdes et muettes à échanger plus facilement avec leur entourage.

Baptisés Sign-IO, ces objets ont la capacité de convertir les mouvements de la langue des signes en discours audio de façon simultanée. Comme le rapporte le site Creapills, plus de 30 millions de personnes dans le monde souffrent de troubles de la parole et utilisent le langage des signes. Cependant, étant donné que ce dernier n’est pas maîtrisé par une majorité de la population mondiale, les gants créés par Roy Allela pourraient permettre de réduire les incompréhensions et l’impossibilité de communiquer qu’ont parfois les personnes en situation de handicap avec les “entendants”. 

« Combattre la stigmatisation associée à la surdité »

« Ces gants ont pour objectif de combattre la stigmatisation associée à la surdité et à un trouble de la parole. Si les gants ont l’air cool, chaque enfant voudra savoir pourquoi vous les portez » assure Roy Allela à propos de son invention particulièrement ingénieuse. 

Pour transformer les mouvements en paroles, les gants transmettent les données recueillies à une application smartphone Android. Cette dernière permet ensuite à l’utilisateur de choisir la langue, le sexe et la hauteur de la voix. Pour le moment, les résultats vocalisés obtiennent une précision moyenne de 93%. Un très bon début, surtout quand on sait que cette invention est encore au stade de prototype.


Sophie Bernard