6 aliments aphrodisiaques à mettre sur sa table à la St-Valentin

Pas besoin de pilules miracles pour la Saint-Valentin, le nirvana peut se trouver dans votre assiette ! Il existe en effet de nombreux aliments aux propriétés naturellement aphrodisiaques. En voici 6 que l’on peut facilement trouver, préparer ou présenter tels quels pour un festin plein de promesses.

Le safran. C’est l’épice aphrodisiaque par excellence avec  son action stimulante tout aussi élevée que celle des hormones en raison de sa teneur en phytostérol, une hormone végétale dont les Chinois connaissaient déjà les vertus 2600 ans av. J.-C.

Les huîtres. D’après le Kamasutra, il est bon de consommer des fruits de mer en quantité pour retrouver de la vigueur sexuelle. Dont des huîtres  qui ont des propriétés stimulantes grâce entre autres à leur teneur élevée en iode et en phosphore. Elles stimulent la production de testostérone chez les hommes, mais également celle de cyprine chez la femme, grâce à leur forte concentration en zinc.

Le gingembre. Le gingembre est le plus connu des stimulants sexuels. L’ingestion de la racine, en créant un afflux de sang dans le corps, entraîne bouffées de chaleurs et excitation sexuelle.

Les clous de girofle. Il est connu pour être l’un des plus puissants aliments aphrodisiaques. Son efficacité est  en plus reconnue pour combattre la fatigue physique et mentale.

Le céleri. Ce légume est surnommé, tenez-vous bien, pénis végétal. Il stimulerait beaucoup la libido masculine.  « Si la femme savait ce que le céleri fait à l’homme, elle irait en chercher de Paris à Rome » . aurait d’ailleurs dit Madame de Pompadour qui était connue pour faire servir au roi Louis XV un gratin de céleri histoire qu’il maintienne sa vigueur sexuelle.

L’avocat. Pour soutenir et même booster la libido des femmes, c’est plutôt du côté de l’avocat qu’il faut se tourner grâce à sa forte teneur en vitamines E, B5, B6 et potassium. Il augmenterait aussi en plus la production de dopamine, l’hormone du bonheur…