Strasbourg: Mis en cause sur une action d'un match de jeunes contre Fleury, le Racing, fair-play, veut rejouer

« Affaire Strasbourg-Fleury », « polémique du week-end »… Dans le monde du foot français, l’issue du match de jeunes U19 nationaux entre le Racing club de Strasbourg et le FC Fleury 91 a été moult fois discutée depuis ce dimanche après-midi et ses trois minutes d’arrêts de jeu. Car
la victoire alsacienne (2-1) s’est jouée à la 91e, sur une action jugée litigieuse par son adversaire.

Comme l’a résumé le club francilien sur son site Internet, « alors que l’on se dirigeait vers un score nul [1-1] », un des siens « se blesse » et « un défenseur met le ballon en touche pour que l’on puisse le soigner ». Sauf que les jeunes Strasbourgeois ont vite joué la touche sans rendre la balle (comme il est d’usage en cas de blessure) et finalement marqué quelques instants après.

2e épisode aujourd’hui. Strasbourg, par la voix de son directeur du centre François Keller, annonce qu’il va demander à la FFF de rejouer le match. “J’ai vu les images, ça se passe de commentaires. Il fallait rendre la balle.” Il présente ses excuses au @FCF91cde. Classe.— Le Sphinx (@Ilyesramdani1) February 13, 2019

Volontaire ou involontaire, une touche à l’origine de la polémique

Après la fin de match tendue, le FC Fleury 91 s’est insurgé : « Un club professionnel a eu l’indécence de faire cela. » Pendant ce temps, les responsables du Racing ont visionné les images. Et si les jeunes Alsaciens avaient estimé la touche concédée par Fleury involontaire sur l’instant, ils ont reconnu devant la vidéo leur erreur par l’intermédiaire de François Keller.

« Il aurait fallu ne pas jouer la touche mais rendre le ballon, décrypte le directeur du centre de formation strasbourgeois pour 20 Minutes. Mais nos joueurs n’avaient pas vu que leurs adversaires avaient fait exprès de sortir le ballon. Malheureusement, c’était en fin de match, on n’a pas pu voir les images à la pause et les laisser marquer comme si ça s’était passé à la 40e. »

… 😒 https://t.co/3O2ntRUXNm— FC Fleury 91 (@FCF91cde) February 11, 2019

Des excuses et une demande de rejouer formulée par Strasbourg

Au téléphone ce mardi, François Keller a donc présenté ses excuses au coach des U19 de Fleury, Mourad Jalliti. « Je lui ai dit que tous les gens qui nous connaissent savent quel club on est et quelles valeurs on défend. » Il lui a aussi annoncé vouloir rejouer la rencontre. Le Racing a formulé la demande à la Fédération par courrier ce mercredi. Sans savoir si c’est possible, toutefois.

Le boss de la formation alsacienne termine : « Il s’agit d’une succession d’événements malheureux. Notre buteur, par exemple, venait de rentrer et jouait sa vie pour gagner sa place pour la Gambardella. Je suis triste que notre entraîneur s’en prenne aussi plein sur les réseaux sociaux, et que cet événement puisse faire oublier tout ce qu’on construit. » Au Racing, le fair-play est une priorité.