Rupture de stock: des joggings 1985 de Decathlon déjà revendus quatre fois plus cher sur Leboncoin

À peine quelques heures après que Decathlon ait mis en vente une réédition d’un jogging de 1985 en édition limitée, plusieurs exemplaires se retrouvaient proposés à la revente sur Leboncoin. Mise à prix : entre 80 et 100 euros, soit au minimum quatre fois son prix de vente initial.

Ce mercredi, Decathlon a ressorti son emblématique jogging 1985. En toute petite édition: 1000 exemplaires, numérotés à la main, ont été mis en vente à 13h sur son site. Le e-shop a été pris d’assaut: les sweatpants se sont arrachés en quelques minutes et le site a planté. La marque les vendait 20,58 euros, soit exactement 135 francs, le prix qu’ils coûtaient dans les années 80. 

Decathlon sur les traces de Supreme

Et donc 2h30 plus tard, plusieurs annonces ont fait leur apparition sur le site de vente en ligne Leboncoin, pour revendre le fameux jogging. L’un en taille XL pour 90 euros, émanant d’un compte spécialement créé pour l’occasion (jog85), l’autre en taille M pour 80 euros, un autre même pour 100 euros. Une autre annonce sur le même site propose cette fois un échange de taille: un jogging XS contre un S ou M.

Cette opération, née d’un défi sur les réseaux sociaux, est une totale réussite pour Decathlon. La marque française marche ainsi sur les traces de griffes comme Supreme, qui, à chaque nouvelle collection, voient les articles à leur nom atteindre des prix de revente démentiels sur les sites de seconde main.

Cette image de forte désirabilité, auparavant réservée à des marques élitiste qui produisent en petite quantité, essaime parmi les grands noms beaucoup démocratique à condition qu’ils sachent faire naître le buzz. Ikea a connu un fortune similaire dernièrement: une de ses collections, issue d’une collaboration avec le très en vue designer Virgil Abloh, s’était arrachée. Et certains articles se retrouvaient proposés à prix d’or sur des sites de revente quelques heures plus tard. 

Capture d'écran leboncoin decathlon