Rodez : un enfant décède au bord de la piscine Aquavallon

Un jeune Ruthénois a perdu la vie ce mercredi en début d’après-midi à la piscine Aquavallon. C’est en courant avec ses camarades d’un bassin à l’autre qu’il s’est brutalement effondré. Aussitôt, les maîtres nageurs sont intervenus pour lui pratiquer un massage cardiaque, vite relayés par un médecin et les sapeurs-pompiers. Malheureusement en vain. 

Nul ne sait à ce jour qu’elles sont les raisons exactes de son décès et une enquête a été ouverte par les services de police. La victime allait avoir 13 ans le 14 mars prochain et était scolarisée au collège Fabre de Rodez, ville où résident ses parents. Son parcours scolaire l’avait mené auparavant à l’école Ramadier.

Ce mercredi matin, il avait normalement participé aux activités de son collège. Après le repas de midi, pris à son domicile, le jeune garçon avait souhaité profiter d’un moment de détente en compagnie de quelques camarades, et se baigner dans les bassins d’Aquavallon. C’est hors de l’eau, et alors qu’il courait,  qu’il a subitement été pris d’un malaise sans pouvoir prévenir un maître nageur. 

La direction d’Aquavallon a aussitôt prévenu le maire de Rodez, Christian Teyssèdre, qui s’est rendu à l’hôpital pour rencontrer la mère du jeune garçon. La piscine a également été fermée, dès l’intervention des secours. L’enquête devra également démontrer si la responsabilité du centre nautique est engagée, de quelque façon que ce soit. 

Une cellule psychologique est mise en place  dès ce jeudi matin au sein du  collège Fabre, à la demande du principal, Christophe Lauras, et à l’attention de tous ceux qui en expriment le besoin. Une intervention dans la classe de cinquième où la victime était élève est également prévue.