Maroc, Visite de Dona Letizia : Lalla Hasnaa ou Lalla Meryem, qui pour remplacer Salma Bennani ?

Dona Letizia, épouse du roi d’Espagne, Don Felipe VI

C’est aujourd’hui que débute la visite de deux jours du couple royal espagnol au Maroc avec comme particularité l’absence, attendue au palais marocain, de la princesse Lalla Salma. La question aujourd’hui est de savoir qui parmi les deux sœurs du roi animera le séjour de Dona Letizia au cas où Lalla Salma n’est pas présente du fait de son divorce avec Mohammed VI annoncé depuis près d’un an.

Le Maroc attend, à compter de ce mercredi 13 février, deux invités de marque, pour deux jours. Il s’agit du couple royal espagnol, notamment le roi Don Felipe VI et la reine Letizia. La visite de ce couple royal, qui n’est pas à sa première édition, marque cette fois une empreinte particulière : l’absence supposée de la princesse Lalla Salma dont le divorce avec le roi Mohammed Vi est agité depuis près d’un an, sans aucune confirmation ou démenti du Cabinet royal ou du souverain. Quant à son entourage ou la presse marocaine, c’est bouche cousue à ce sujet qui intéresse pourtant plus d’un.

A lire : Maroc : quand Lalla Salma promenait Dona Letizia d’Espagne dans Rabat

La gardienne du temple royal de la belle époque risque en effet de placer une fausse note dans la symphonie de la visite du couple royal espagnol. En effet, lors de sa précédente visite en juillet 2014, Dona Letizia, en sa qualité de reine d’Espagne, avait été reçue par la Première dame du Maroc, Lalla Salma, qui avait pris le soin de promener son hôte dans Rabat. Ce qui, si le divorce du couple royal marocain se confirme et que Salma Bennani ne se présente pas au cours de ce séjour qui durera jusqu’au 14 février, risque de ne pas se reproduire.

A lire : Maroc : quand le Cabinet royal confirme le divorce entre Mohammed VI et Lalla Salma

Reste à savoir qui des deux sœurs du roi du Maroc, notamment Lalla Hasnaa et Lalla Meryem, prendra en charge la reine d’Espagne. Il se susurre que Lalla Hasnaa, très ancrée dans la tradition, pourrait ne pas être préférée à sa sœur Lalla Meryem qui répondrait mieux au profil de « guide » à Dona Letizia dans Rabat. Qu’en sera-t-il ? Wait en see !