L'UNESCO célèbre la 8e journée mondiale de la radio

Corse – France

Radio Londres : la radio de la liberté, l’ouverture sur un autre univers“. Ces quelques mots sont ceux de Noëlle Vincensini. Du haut de ses 92 ans, cette ancienne résistante, déportée dans le camp de femmes de Ravensbrück, exprime très bien ce que représente pour elle la radio : “la radio, c’est l’espoir“. La radio va vivre, en ce 13 février, sa journée mondiale, la 8e du nom. Cette journée a été proclamée en 2011 lors de la Conférence générale de l’UNESCO. Ce jour correspond à la date de création de la Radio des Nations Unies en 1946. Le thème de cette nouvelle édition : «Dialogue, tolérance et paix ».
Noëlle Vincensini se souvient de ces périodes où tout le monde se retrouvait autour du poste radio, en 1940, au bar du village. Noëlle Vincensini qui créait, par ailleurs, en 1979, avec quelques amis “Radio Balbuzard”, une radio clandestine à l’époque.