Lorraines, Lorrains, êtes vous pour ou contre la Saint-Valentin ?

L’heure est grave et propice au débat.
Ouvrons donc, en ce mois de février 2019, un débat essentiel, parmi ceuxqui jalonnent notre vie de citoyen concerné : Sur cette question de la Saint-Valentin, êtes-vous plutôt :Ou plutôt : Comme tous les autres sujets de dialogues constructifs et bienveillants qui balisent notre quotidien, au gré du défilement du calendrier, cette question va faire les grandes heures des salles de bistrots et des fils d’actualité de nos réseaux sociaux préférés.

Florilège :

La liste est longue et pourrait être prolongée à l’envi. 

Comme dirait une charmante blogueuse : “Vu qu’c’est bientôt la Saint-Valentin, j’me suis dit, ben tiens, pourquoi pas faire une vidéo sur la Saint-Valentin ?“.(La preuve par l’image en suivant le lien qui précède). Cet esprit d’à propos nous a inspiré et on s’empresse d’ajouter notre pierre à l’édifice : Soulevons ensemble cet épineux dilemne (ça se soulève un dilemne ?) : qui est pour et qui est contre la Saint-Valentin ? 

Si l’on schématise à très très très gros traits

  • Dans la case des pour, il y a les amoureux transi, les optimistes, les “ça peut toujours servir“, et les pragmatiques. 
  • Dans la case des contre, il y a d’abord tous les célibataires, divorcés et autres âmes esseulées qui se sentent exclus du bonheur baveux et ostentatoire des amoureux. Il y a ensuite les écolos qui luttent contre le marché des fleurs coupées, les altermondialistes qui militent contre l’ultra consommation de chocolat notamment, les végétariens qui n’ont rien à y gagner, et les rageux de tous poils qui, comme le Professeur Rollin, “ont toujours quelque chose à dire

Pour mettre tout le monde d’accord, la tentation est grande de vous chanter : (Merci pour la ritournelle bien entêtante qui va bien s’imprimer dans votre esprit durant toute la journée !)

Youtube – Chagrin d’amour chacun fait ce qui lui plait

et de passer au grand débat du mois prochain :

En mars : pourquoi une seule journée consacrée aux droits de femmes et aucune pour les droits des hommes ? (Snif)