Le Raja pèche dans le dernier geste face à l'AS Otôho

Le Raja de Casablanca a complètement dominé son adversaire congolais de l’AS Otôho, mercredi en 1re période au complexe Moulay Abdellah de Rabat, mais n’a pas pu traduire sa supériorité en buts (0-0), plombé par l’hésitation des attaquants et les erreurs de transmission.

Face à un adversaire qui a fait le choix de se regrouper en défense et qui a complètement cédé la possession du ballon, le Raja a multiplié les attaques placées mais n’a jamais su franchir le rideau défensif des Congolais. Tantôt en raison de la lenteur ou les erreurs dans la transmission, tantôt à cause du manque d’efficacité de Yajour et consorts. Le premier tir cadré en faveur du Raja n’a donc été enregistré qu’à la 29e minute. Les visiteurs ont répliqué 4 minutes plus tard par un tir des 30 mètres qui est passé au dessus de la transversale. A la 40e minute de jeu, c’était au tour de Mouhcine Yajour de gâcher un but tout fait, lorsque sa “pichenette” passait à 30 centimètres de la lucarne de l’AS Otôho. Même en profitant de plusieurs balles arrêtées, dont des coup-francs bien placés, les Verts n’ont pas pu débloquer le compteur. Les joueurs devront donc s’activer en seconde période et “faire mal à l’adversaire” comme l’indiquait Patrice Carteron mardi en point de presse.