Le QI élevé de Saint-Maximin

Petit génie.

Dans un entretien pour le Canal Football Club, Allan Saint-Maximin a parlé foot, plaisir et QI. Lorsque le journaliste évoque le score de son quotient intellectuel (145), l’attaquant de Nice confirme. « C’est vrai. J’ai fait des tests étant petit avant de signer mon premier contrat pro, confie le joueur de 21 ans. Mon QI fonctionne vraiment pour ce que j’aime. Quand il y a quelque chose que je n’aime pas, je peux être très très stupide. Quand je mets du plaisir dans ce que je fais, on va dire que mon cerveau est généralement très connecté. »

Souvent décrit comme un joueur appréciant un peu trop les grigris, Saint-Maximin a voulu rectifier le tir en parlant notamment de son évolution dans le jeu et de sa volonté de soigner ses statistiques de buts marqués : « Je préfère mettre le petit pont, et enchaîner avec un but. »

Une équation a priori pas trop compliquée pour lui.
CAR

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.