Landerneau. Disparition inquiétante : les recherches changent de zone

Une nouvelle géolocalisation, communiquée ce mercredi après-midi, a détecté un passage sur la vieille route de Saint-Urbain. Les recherches se sont déplacées dans ce secteur boisé.
Une nouvelle géolocalisation, communiquée ce mercredi après-midi, a détecté un passage sur la vieille route de Saint-Urbain. Les recherches se sont déplacées dans ce secteur boisé.

La disparition inquiétante d’un Kerlouanais, depuis lundi matin, mobilise les recherches des gendarmes de Landerneau et de Lesneven. D’abord concentrées autour de Kergréis, elles se sont déplacées dans les environs de la vieille route de Saint-Urbain, avec appui aérien d’un hélicoptère. Toujours en vain.

Parti de son domicile, en voiture, lundi matin, un Kerlouanais n’a, depuis, pas donné signe de vie. L’homme, âgé de 42 ans, n’en serait pas à sa première sortie jetant le trouble mais il finissait toujours par se manifester, dans la journée, à sa famille. Cette dernière a signalé son inquiétude à la gendarmerie de Lesneven, lundi soir. Les recherches se sont enclenchées.


De Kergréis à la Vieille route de Saint-Urbain


Une première indication donnée par l’opérateur téléphonique du mobile du disparu, mardi, a permis une géolocalisation dans un rayon de trois kilomètres autour de la rue Du Guesclin, dans le quartier de Kergréis, à Landerneau. Une zone d’habitations mais aussi de bois. Le peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie (Psig) et les gendarmes de la brigade de Landerneau ont sillonné le secteur. Sans rien y trouver.

Ce mercredi après-midi, ils se sont rabattus sur la zone autour de la vieille route de Saint-Urbain, entre Landerneau, Pencran, Dirinon et Saint-Urbain, après que l’opérateur téléphonique leur a communiqué une nouvelle géolocalisation. Les gendarmes ratissent cette zone de champs, de forêt et de sous-bois.


Renfort d’un hélicoptère


Un équipage de collègues rennais leur a prêté main-forte, dans les airs, à bord d’un hélicoptère. Ils ont décrit plusieurs boucles dans le ciel. Avec l’espoir d’apercevoir, au moins, le véhicule dans lequel circulait l’homme recherché, à savoir une Citroën BX grise. L’hélicoptère est reparti en toute fin d’après-midi. Les recherches se sont poursuivies à terre jusqu’à la tombée de la nuit. Sans aboutir. Elles reprendront ce vendredi matin.

À noter
Toute personne ayant aperçu le véhicule et susceptible de fournir d’autres renseignements peut contacter la brigade de gendarmerie de Landerneau au 02 98 85 00 82.