La revue de presse de ce mercredi 13 février 2019

KinshasaRevue de presse – Retour de Félix Tshisekedi à Kinshasa après sa participation au 32ème sommet de l’Union africaine, meetings de Lamuka ou encore l’élection des gouverneurs des provinces, tels sont des sujets qui ont alimenté la presse parue ce matin à Kinshasa.

L’AGENCE CONGOLAISE DE PRESSE (ACP) rapporte dans son bulletin de ce matin : « Le président Félix Tshisekedi promet d’œuvrer pour le développement de l’Afrique ». Le président de la République a déclaré mardi, à sa descente d’avion, en provenance d’Addis-Abeba, qu’il va œuvrer pour le développement de l’Afrique. « Mon intention est de mettre le pont entre tous les pays africains », a dit Félix Tshilombo repris par ACP. Cela, tout en soulignant qu’il est panafricaniste à la base et son idée est de faire de l’Afrique une puissance de demain. « Il faut parler, il faut échanger et il faut se rapprocher », a soutenu le chef de l’Etat.

De son côté, FORUM DES AS titre à sa Une : « Avec le triomphe de Fatshi à Addis-Abeba, le débat sur la vérité des urnes est clos, tranche Okitundu ». Ce quotidien note que Léonard She Okitundu postule que « le débat postélectoral sur la ‘‘vérité des urnes’’ en RDC est définitivement clos. » Dans une vidéo tweetée sur le compte de son ministère, le vice-Premier ministre congolais en charge des Affaires étrangères souligne que la désignation de Félix Tshisekedi au poste de 2e vice-Président de l’Union africaine, procède de la légitimation par cette organisation continentale, de l’actuel pouvoir en RDC.

LE POTENTIEL, quant à lui, titre à sa Une : « Contestation électorale, diplomatie et dialogue : des pistes de solution proposées à F. Tshisekedi ». On comprend maintenant les dessous de la tournée sous-régionale que venait d’entreprendre le chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, avant son déplacement au 32e sommet de l’Union africaine, qui s’est clôturé, lundi dernier à Addis Abeba en Ethiopie, peut-on lire dans les colonnes du journal. En réalité, poursuit le confrère, l’UA s’inscrit désormais dans le schéma de l’apaisement pour aider la RDC à avancer dans la voie de la stabilité politique. « C’est le schéma kenyan qui veut être transposé en RDC, en facilitant un rapprochement entre le chef de l’Etat et l’aile contestataire de Lamuka, incarnée par Martin Fayulu », note-t-il.

La PROSPERITE se focalise sur les meetings de l’opposition et publie en manchette : « Meetings croisés : Lamuka à Butembo, l’UDPS à Kinshasa ! ». Aux dernières nouvelles, la coalition Lamuka a décidé de changer de stratégie, écrit la consœur. Il est question, comme l’avait d’ailleurs annoncé Fayulu, l’animateur principal de ce front politique, d’aller à l’assaut des provinces dans le Congo profond, rapporte ce quotidien. « Alors qu’à l’UDPS, le meeting initialement prévu à N’djili se tiendra plutôt à la permanence du parti, située à la 11ème Rue Limete », précise le journal. Avant de noter que derrière les festivités du 37ème anniversaire, l’UDPS, sous la conduite de Jean-Marc Kabund livrera les grandes lignes des nouveaux combats à mener pour accompagner Félix Tshisekedi dans la gestion de la Res publica. « Mais, il n’est pas exclu qu’une réponse, même à peine voilée, soit donnée aux boutefeux de Félix Tshisekedi. », fait remarquer le tabloïd.

Dans un sujet purement électoral, L’AVENIR titre à sa Une : « Elections gouverneurs et vice-gouverneurs : Mende bien parti pour le Sankuru ». Le journal qui évoque la candidature du minustre Mende au poste de gouverneur de la province de Sankuru, renseigne qu’une marche de soutien a été initiée mardi 12 février dans les différentes villes de la province du Sankuru en faveur du candidat gouverneur Lambert Mende Omalanga. A savoir à Lusambo, Lodja et Bena Dibele.

Gisèle Mbuyi/MMC 


(GM/Yes)