La météo risque de brouiller la réception des chaînes de la TNT

Un phénomène météo particulier qui sévit sur une grande partie nord de la France risque de provoquer d’importantes perturbations dans la réception des chaînes de la TNT.

Pixélisation de l’écran, perte partielle des chaînes, son saccadé… Dans les régions situées entre la Bretagne et les frontières à l’Est, certains téléspectateurs qui reçoivent les chaînes de la TNT avec une antenne râteau et un décodeur TNT peuvent rencontrer des problèmes de réception jusqu’à vendredi.

Les zones en jaune peuvent être impactées /ANFR

Selon l’Agence nationale des fréquences (ANFR), la France connaît une situation météo particulière qui contribue à propager les fréquences bien au-delà des distances pour lesquelles elles ont été initialement planifiées. Du coup, deux zones de fréquences peuvent se chevaucher, jusqu’à provoquer une certaine pagaille dans les ondes…

ANFR

« Ces phénomènes sont naturels et peuvent se produire en période de chaleur inhabituelle, ou à l’occasion de changements brusques de températures, explique l’ANFR. Ils sont favorisés dans la grande majorité des cas par une masse d’eau qui se réchauffe brusquement, ou par des changements brusques de conditions météorologiques : hausse de pression atmosphérique, un ciel bien dégagé, une hausse rapide des températures, ou au contraire une baisse brusque du baromètre. »

Pour l’usager, il est donc inutile d’essayer d’effectuer une nouvelle recherche des chaînes ni de modifier son installation en se précipitant chez un marchand de téléviseurs ou de décodeurs.

« Les difficultés de réception liées à ces phénomènes disparaissent dès que les conditions météorologiques se stabilisent ou reviennent à la normale », assure l’ANFR. Les téléspectateurs qui utilisent des flux ADSL via une box internet ne sont pas impactés.

Retrouvez cet article sur LeParisien.fr

Environnement : ils croient dur comme fer à la fin du monde
«La fin du monde, on en parle même aux Victoires de la musique !»
L’homoparentalité reconnue pour les formulaires scolaires
PACA : le plan de financement des écoles marseillaises annulé
«L’hôpital fabrique ces pervers» : harcelées, des soignantes racontent leur calvaire