La Belgique connaîtra jeudi ses adversaires en phase finale de la Coupe Davis

Le tirage au sort de la Coupe Davis de tennis nouvelle mouture aura lieu jeudi à Madrid (19h00). La Belgique (ITF 4) y est tête de série.

Pour la première fois de son histoire, la compétition, dont la première édition remonte à 1900, se disputera sous la forme d’une phase finale réunissant 18 pays en un seul lieu. Cet honneur reviendra à Madrid du 18 au 24 novembre. Les pays s’affronteront en trois matchs (deux simples et un double) et non plus cinq comme avant.

Les demi-finalistes de la saison passée, à savoir la Croatie, la France, l’Espagne et les Etats-Unis, ainsi que l’Argentine et la Grande-Bretagne, bénéficiaires d’une invitation, étaient qualifiés d’office pour cette première édition de cette Coupe Davis new look.

La Belgique a dû passer par un barrage, brillamment remporté au Brésil il y a dix jours malgré les défections de David Goffin, Steve Darcis et Ruben Bemelmans. A Uberlândia, Kimmer Coppejans, Arthur De Greef et le double Sander Gille/Joran Vliegen ont parfaitement rempli leur mission.

Les dix-huit qualifiés seront répartis en six groupes de trois. Finaliste en 2015 et 2017, la Belgique, quatrième du classement mondial a hérité du statut de tête de série. Elle évitera donc la France (ITF 1), la Croatie, tenante du titre (ITF 2), l’Argentine (ITF 3), la Grande-Bretagne (ITF 5) et les Etats-Unis (ITF 6).

Mais le risque d’affronter une grande nation existe. L’Espagne de Rafael Nadal fait ainsi figure d’épouvantail dans le pot 2. La Serbie ne sait pas encore si elle pourra compter sur le N.1 mondial Novak Djokovic, mais reste un adversaire solide. Le raisonnement est le même pour l’Allemagne et Alexander Zverev.

«
 Je suis très curieux de voir cette formule
 », a confié le capitaine belge Johan Van Herck. «
 Nous aurons plus d’informations et pourrons voir comment préparer cela pour les supporters, ce qui est important aussi. Concernant les adversaires, c’est bien d’être têtes de série, mais on pourrait tout de même rencontrer de fortes équipes, comme l’Espagne avec Nadal.
 »

Pot 1 : France (ITF 1), Croatie (ITF 2), Argentine (ITF 3), BELGIQUE (ITF 4), Grande-Bretagne (ITF 5), Etats-Unis (ITF 6)

Pot 2 : Espagne (ITF 7), Serbie (ITF 8), Australie (ITF 9), Italie (ITF 10), Allemagne (ITF 11), Kazakhstan (ITF 12)

Pot 3 : Canada (ITF 14), Japon (ITF 17), Colombie (ITF 18), Pays-Bas (ITF 19), Russie (ITF 21), Chili (ITF 22).