Identification : les Résidents hors CEDEAO invités à se munir de leur carte de résident biométrique (ONI)

En Côte d’Ivoire sur une population hors CEDEAO estimée à 1 098 000 personnes selon le recensement général de la population et de l’habitat de 2014, à peine 20 000 (soit moins 2%) personnes se sont faites enrôler pour la carte de résident biométrique.

Face à un tel désintéressement, une campagne de communication et de sensibilisation visant à inciter à l’enrôlement des ressortissants hors CEDEAO a été initiée par la centrale ivoirienne de gestion des données à caractère personnel qui est l’ONI (Office national d’identification).

Le lancement officiel de cette campagne à l’enrôlement à la carte de résident a été fait ce mardi 12 février, à la salle Félix Houphouët-Boigny de l’Hôtel du district autonome d’Abidjan, par le DG de l’ONI, KONATE Diakalidia.

Cette campagne, selon le DG de l’ONI, a pour cible les populations hors CEDEAO vivant en Côte d’Ivoire, les chancelleries et les administrations publiques et privées, avec comme objectif d’amener les ressortissants hors CEDEAO à s’enrôler massivement en vue d’accomplir aisément les actes de la vie civile.

Sur toute l’étendue du territoire pendant un mois, l’ONI va informer la population sur l’exigibilité de la carte de résident pour l’accomplissement des actes de la vie civile et surtout inviter les administrations publiques et privées de gestion de données à caractère personnel à exiger la carte de résident pour tout service aux ressortissants hors CEDEAO.

« La loi sur l’entrée et le séjour des étrangers en Côte d’Ivoire vous fait l’obligation, au-delà de 90 jours de séjour sur le territoire d’avoir votre carte de résident biométrique », a expliqué le DG de l’ONI, KONATE Diakalidia.

Pour obtenir cette carte de résident biométrique, dont le coût est de 300 000 F CFA en général, 150 000 F CFA pour les français et 35 000 F CFA pour les religieux coopérants français, ayant une validité de 5 ans et un délais d’établissement de 15 jours, il faut que les résidents hors CEDEAO se rendent au centre de demande de la carte de résident situé à Cocody 2Plateaux Vallons ou au siège de l’ONI au Plateau Boulevard Roussel entre la BHCI et la Croix rouge.

Notons que la campagne pour l’enrôlement à la carte de résident biométrique s’inscrit dans un contexte marqué par la volonté gouvernementale de mettre en place le Registre national des personnes physiques (RNPP) qui est un fichier unique de la population.

Cette mesure a été devancée par la prise d’une circulaire par le Ministre de l’intérieur et de la sécurité n°00620 /MIS/CAB/ONI du 10 janvier 2019 pour rappeler le devoir à tout non-national hors CEDEAO, âgé de 16 ans résidant en Côte d’Ivoire depuis plus de 3 mois de se munir d’un titre de séjour dont la présentation est exigée pour l’accomplissement des actes de vie civile.

Ce pourquoi, le DG KONATE Diakalidia a insisté pour lancer un appel à tous les ressortissants hors CEDEAO au respect de cette réglementation en vigueur.

JOB