Haïti – Religion : «L'heure est grave, le pays est au bord de l'abîme…»



image
Haïti – Religion : «L’heure est grave, le pays est au bord de l’abîme…»
12/02/2019 10:16:16

Haïti - Religion : «L’heure est grave, le pays est au bord de l’abîme...» image

En cette période de crise, les Évêques catholiques de la Conférence Épiscopale Haïti (CEH) adresse un message au « Peuple de Dieu et aux hommes et aux femmes de bonne volonté ».

Message des Évêques :

« “Seigneur, sauve-nous. Nous sommes en train de périr !” (Mt 8, 25). C’est avec ce cri alarmant de prière et de désespoir des disciples au Christ qui dormait alors que la barque menaçait de sombrer, que nous nous adressons à vous aujourd’hui pour vous dire que l’heure est grave. Nous devons nous réveiller pour prendre ensemble toute la mesure du danger qui nous menace tous. C’est le moment d’unir nos forces et nos intelligences pour sauver notre barque commune, Haïti, qui est notre fierté. L’heure est grave, car il y a violence contre la vie. Nous déplorons les pertes tant en vies humaines qu’en biens matériels enregistrées ces derniers temps dans les voyages clandestins et les manifestations. Nous profitons de cette occasion pour présenter nos sympathies aux victimes et aux parents des victimes. L’heure est grave, la misère augmente, le bien commun est menacé. Le pays est au bord de l’abîme ! Cette situation ne peut pas se prolonger. Réveillons-nous pour nous mettre à l’écoute de Dieu, Maître de la sagesse et Principe de toute vie. Mettons-nous à l’écoute de ce peuple qu’il aime tant. Nous devons trouver une solution de sagesse qui tienne compte des intérêts supérieurs de la Nation et de la défense du bien commun. En ce sens, nous en appelons à la conscience citoyenne des différentes parties en vue d’une décision patriotique, ne serait-ce qu’au prix de grands sacrifices. En ce 11 février, fête de Notre Dame de Lourdes et journée mondiale des malades, nous vous invitons à prier pour Haïti en tournant nos regards confiants vers le Seigneur qui remet toutes choses debout par sa puissance. »HL/ HaïtiLibre