Grève nationale: le blocage entre patronat et syndicats sur les salaires met le pays à l'arrêt ce 13 février

Le 13 février sera une journée de grève générale. En effet, plusieurs points sur lesquels le front commun espérait engranger des acquis, ont été rejetés par les employeurs, lesquels ont, selon leurs interlocuteurs, avancé une demande tout autant irrecevable. Bref, le blocage est complet. Et porte sur plusieurs sujets sensibles.

1
La marge salariale Avant les négociations, la CSC et la FGTB l’avait clamé haut et fort : sur la base de leurs calculs, les représentants des travailleurs étaient en mesure de revendiquer une augmentation des salaires de 1,4, voire 1,5 % pour les deux années à venir.