Grève nationale ce mercredi 13: les perturbations en temps réel

La Belgique s’apprête à tourner au ralenti mercredi en raison de la grève nationale en front commun syndical CSC-FGTB-CGSLB qui n’épargnera aucun secteur. Transports en commun, ports, collecte des déchets, entreprises, poste, hôpitaux, zonings ou centres commerciaux seront touchés par le mouvement social. Cette vaste mobilisation fait suite à l’échec des négociations sur un accord interprofessionnel (AIP) pour la période 2019-2020.

Sur le rail

Près de la moitié des trains devraient bien rouler mercredi, jour de grève nationale qui occasionne la mise en place d’un service alternatif sur le rail belge, a confirmé un porte-parole de la SNCB vers 06h00. Il s’agit bien d’une moyenne, précise-t-il toutefois. « Durant l’heure de pointe du matin et du soir, un plus grand nombre de trains circuleront », même si c’est durant ces heures-là que la plupart des wagons ont été supprimés.

Durant l’heure de pointe du matin, les trains IC roulent ainsi qu’un nombre limité de trains L et S.Les navetteurs sont invités à consulter le planificateur de voyages de la SNCB pour savoir si des trains assureront leurs trajets et pour en connaître les horaires. La grève du rail a commencé mardi à 22 heures et prendra fin mercredi à la même heure.

En revanche, le trafic ferroviaire international ne devrait pas être trop touché par la grève. Thalys a prévu une seule annulation entre Bruxelles et Paris alors qu’Eurostar ne s’attend pas à des problèmes majeurs pour les passagers devant se rendre en Angleterre. Seules les personnes voyageant en Eurostar vers la France (Lille ou Calais) devront revoir leurs plans en raison de la fermeture du terminal « intra-Schengen » en gare de Bruxelles-Midi. Il s’agit d’une minorité de passagers.

Tram, bus et métro

Bruxelles

La circulation des métros, trams et bus à Bruxelles était fortement perturbée mercredi matin à 06h00 en raison du mouvement de grève nationale. Seule une des quatre lignes de métro était exploitée partiellement, tandis que les véhicules de six lignes de tram et trois de bus roulaient.

Les métros ne circulaient à 06h00 que sur la ligne 1 entre les stations Gare de l’Ouest et Montgomery, précisait la Stib sur Twitter. Un bus navette assurait toutefois la liaison entre Simonis et De Brouckère. La moitié des trams sur les lignes 3, 4, 7, 51, 82 et 92 roulaient et seuls les arrêts des lignes de bus 46, 71 et 87 étaient desservis.

Charleroi

Pas un bus ni un métro ne sont sortis aujourd’hui à Charleroi. Dans la région du Centre, à peine 10% des services sont assurés.

Namur

Au niveau des TEC, 55% des bus roulent à Namur, 66% pour la région de Florennes. Situation très compliquée pour la région d’Ohey avec 95% de bus à l’arrêt.

Brabant wallon

Presque aucun bus n’est sorti dans le Brabant Wallon, tant du dépôt de Baulers que de Chastres ou Jodoigne. Le TEC annonce 29% de bus en circulation en tenant compte des lignes privées.

Sur les routes

Les entrées de plusieurs zonings sont actuellement bloquées, notamment à Wavre (zoning nord bloqué autour de GSK) et à Seilles-Andenne.

Dans les airs

Aucun avion dans le ciel belge ce mercredi. L’aéroport de Zaventem reste tout de même ouvert pour les passagers distraits, celui de Charleroi restera quant à lui fermé.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l’actualité.

OK