Etude DEPF : Echanges commerciaux Maroc-Espagne, un essor impressionnant

PARTAGER Etude DEPF : Echanges commerciaux Maroc-Espagne, un essor impressionnant

On ne peut manquer, à l’occasion de la visite du Roi et de la Reine d’Espagne au Maroc, qui place les relations entre les deux pays, notamment économiques, au coeur des préoccupations actuelles, de partager dans son intégralité cette note de la Direction des Etudes et Prévisions Financières (DEPF), intitulée « Profil – Echanges ». Ces informations et analyses précieuses nous permettent de mieux cerner l’ampleur et l’importance de nos liens commerciaux avec l’Espagne, partenaire essentiel du Maroc. 

Les échanges commerciaux entre le Maroc et l’Espagne ont connu un essor important au cours des deux dernières décennies. Les transactions commerciales bilatérales, qui se chiffraient à 22,3 milliards de dirhams en 2000, sont passés de 56,9  milliards de dirhams en 2010 et à 132,7 milliards de dirhams en 2017. Leur rythme de progression annuel entre 2010 et 2017 est de 11,5%, soit une multiplication par 2,3. En 2017, le commerce bilatéral a affiché une hausse de 13,2% par rapport à 2016, sous l’effet conjugué de la hausse des exportations marocaines vers l’Espagne de 11,3% (58,9 milliards de dirhams) et de celle des importations du Maroc en provenance de ce pays de 14,9% (73,8 milliards de dirhams).

Structurellement déficitaire, le solde commercial avec l’Espagne a atteint -14,9 milliards de dirhams en 2017 contre -6,3 milliards de dirhams en 2010.

Source : Office des Changes

Destinataire de 23,7% des exportations marocaines en 2017 (en amélioration de 6,8 points par rapport à 2010), l’Espagne
se positionne comme premier client du Maroc et ce, depuis 2014 après avoir été historiquement le deuxième client du Maroc avec une part moyenne de plus de 17,7% entre 2000 et 2010 (contre 26,2 % pour la France). Les importations marocaines en provenance de l’Espagne ont atteint 73,8 milliards de dirhams en 2017, en hausse de 14,9% par rapport à 2016 (9,5 MMD).

Du point de vue de l’Espagne, le Maroc est le 11ème fournisseur (22ème en 2010) et le 9ème client (11ème en 2010) avec une
part de marché en nette progression. Le Maroc représente 2% des exportations de l’Espagne vers le monde en 2017, contre 1,2% en 2010. Le Maroc représente 2,8% des importations de l’Espagne en provenance du monde en 2017 contre 1,9% en 2010.

Exportations marocaines vers l’Espagne

L’Espagne a de nouveau été en 2017 l’une des économies les plus dynamiques de la zone euro avec un PIB en hausse de 3,1%. Cette embellie s’est répercutée positivement sur la demande espagnole de biens adressée au Maroc. Cette dernière a continué de croître rapidement (5,5 % en 2017 après 3,7 % en 2016), permettant ainsi aux exportations marocaines à destination de ce pays de croitre de 11,3% pour s’établir à 58,9 milliards de dirhams en 2017.

Source : Office des Changes

Le premier poste d’exportation est constitué de vêtements confectionnés, qui représentent 23,9% du total de nos ventes à destination de ce pays (14,1 MMDH en 2017, en hausse de 8,2% par rapport à 2016). Le second poste d’exportations est composé de fils et câbles pour l’électricité avec une part de 17,8% (10,5 MMDH en 2017, en hausse de 9,6% par rapport à 2016).

La modernisation du tissu productif et la montée en gamme des exportations marocaines, se reflètent dans les échanges avec l’Espagne. Ainsi, ce sont les produits « moyennement haute technologie » qui sont les plus dynamiques avec une part de 34,6% et une progression de 16,2% entre 2010 et 2016.

Source : Office des changes

Importations marocaines en provenance d’Espagne

Les importations marocaines en provenance de l’Espagne ont poursuivi une tendance haussière pour atteindre 73,8 milliards de dirhams en 2017 (en hausse de 14,9% par rapport à 2016), faisant de ce pays le premier fournisseur du Maroc avec une part de 16,8% du total des achats de notre pays.

Le premier poste d’acquisition est celui du gas-oils et fuel-oils avec une part de 11,7% du total des importations en  provenance d’Espagne en 2017, suivi des moteurs à pistons, autres moteurs et leurs parties (17,8%).

Source : Office des changes

Les produits espagnols « moyennement haute technologie » ont représenté une part de 34,6% dans les importations marocaines manufacturières en provenance de l’Espagne entre 2010 et 2017 avec un accroissement annuel moyen de 9,2%.

Tourisme

Les arrivées des touristes de l’Espagne ont atteint 711.000 touristes (hors les MRE) en 2017 contre 615.720 touristes en 2016, soit un accroissement de 15,4% . La part de l’Espagne dans le total des arrivées touristiques a dépassé 12,1% en 2017 contre
14,8% en 2010. Les recettes voyages générées par les touristes espagnoles ont atteint plus de 5,6 milliards de dirhams en 2016, en hausse de 2,7% par rapport à 2015 après un repli de 1,9% en 2014. Leur part représente 8,7% des recettes voyages totales du Maroc.

Source : Office des changes

Transferts des Marocains résidant en Espagne

Les transferts des Marocains résidant en Espagne ont atteint 5,4 milliards de dirhams en 2016 en hausse de 3% après 3,7% en 2015. Leur part dans les transferts totaux des MRE s’est établie à 8,7%, niveau inférieur à celui observé en 2006 et 2007
(14% et 15,5% respectivement). L’Espagne est le troisième pays d’origine des transferts des MRE en 2016 après la France (35,6%) et l’Italie (9,6%).

Source : Office des changes

Investissements espagnols directs au Maroc

Au niveau des investissements, les flux entrants d’IDE espagnols au Maroc ont atteint 1,1 milliard de dirhams en 2017, en baisse de 7,6% par rapport à 2016. Leur part a atteint 3,1% des IDE totaux reçus par le Maroc en 2017. Les IDE espagnols restent loin de leur niveau de 6,2 milliards de dirhams enregistré en 2007 (16,1% du total).

Source : Office des changes
POUR ALLER PLUS LOIN