Corneille : "J'étais au bord du burn-out…"

Invité, vendredi 8 février 2019 de l’émission d’Anne Roumanoff intitulée Ça fait du bien sur Europe 1, Corneille a fait des confidences touchantes.

De retour avec Parce qu’on aime, Corneille enchaîne très vite alors que son précédent disque, Love & Soul, n’est sorti que l’an dernier. Le chanteur de 41 ans espère bien renouer avec le succès, lui qui a connu quelques bas dans sa carrière après avoir cartonné avec les disques Parce qu’on vient de loin (sorti en 2002) et Les Marchands de rêves (paru en 2005). “Le succès est arrivé très vite. (…) Mais il y a aussi eu le succès de la personne, du personnage. Vivre cette réalité au quotidien, ce n’est pas facile. Mais c’est surtout la pression, à un moment, j’étais au bord du burn out. Il a fallu que j’arrête, parce qu’il n’était pas question que je commence à détester le métier“, a-t-il relaté sur Europe 1.

Le chanteur, qui réside au Canada avec sa femme Sofia De Medeiros et ses enfants, a poursuivi un peu plus encore son analyse sur son état d’épuisement passé. “On peut guérir ensemble, c’est presque impossible de le faire tout seul. (…) Arrêter d’être dur avec moi-même m’a beaucoup aidé, tout comme accepter mes fautes et mes failles et de dire qu’on a mal. Il faut beaucoup de courage pour dire qu’on a mal, c’est très difficile mais très guérisseur. Toutes les fois où j’ai pu dire à mon entourage que ça n’allait pas bien, j’ai rencontré beaucoup d’empathie et cela créé des conversations, des discussions où je me rendais compte que l’autre n’était pas mieux que moi“, a-t-il ajouté.

Thomas Montet