Cité de Carcassonne : Un champignon fait reporter le chantier du pont-levis

Les travaux sur le pont-levis qui devaient débuter hier soir, après l’installation de l’entreprise, lundi soir, sont reportés. Ils sont suspendus. Dans un communiqué de presse, le Centre des monuments nationaux (CMN) annonce que la société mandatée pour ce chantier a constaté «un état de dégradation anormale des traverses supportant le platelage»

Contacté, Christophe Varennes, administrateur du château et des remparts, indique qu’un champignon, pouvant entraîner un pourrissement de ces éléments en bois, a été découvert. Le CMN a donc fait appel à un bureau de contrôle «afin de déterminer le niveau exact de dégradations des traverses» mais précise que «les constats dressés permettent de dire que la stabilité générale de la structure n’est pas directement menacée»

En attendant le résultat des diagnostics, la circulation des véhicules de fort tonnage (supérieur à 8 t) est interdite sauf véhicule de secours.

Le chantier est donc retardé «pour plusieurs semaines», selon Christophe Varennes. Les experts devront en effet déterminer si le remplacement des traverses est nécessaire. «On veut éviter de devoir à démonter à nouveau le pont-levis l’an prochain», avoue l’administrateur. Il note par ailleurs que les prochains travaux devront faire l’objet de la même procécure administrative que ceux initialement prévus, dont leur validation par l’architecte des bâtiments de France.