VIDEO Pourquoi Eric Dupond-Moretti ne voulait pas révéler sa relation avec Isabelle Boulay

Invité hier soir dans 20h30 le dimanche, Eric Dupond-Moretti a évoqué la révélation de sa relation avec la chanteuse Isabelle Boulay. Le célèbre avocat a expliqué pourquoi il souhaitait garder son idylle secrète.

C’est une confidence très rare sur son couple que l’avocat Eric Dupond-Moretti a faite hier soir sur le plateau de Laurent Delahousse. Invité le 13 janvier dans 20h30 le dimanche pour évoquer ses prochaines représentations au théâtre dans Eric Dupond-Moretti à la barre, il n’a pas échappé à une question du journaliste de France 2 concernant sa relation avec la chanteuse Isabelle Boulay. Si Laurent Delahousse a pris beaucoup de pincettes pour demander au ténor du barreau d’évoquer sa vie de couple, c’est parce qu’il sait que c’est un sujet très sensible pour Eric Dupond-Moretti.

>>> VIDEO Après son clash avec Eric Dupond-Moretti, Christine Angot a quitté le plateau d’On n’est pas couché

En octobre 2016, le magazine Ici Paris avait dévoilé la relation de l’avocat avec l’artiste canadienne. Il avait fallu attendre de longs mois avant que cette relation soit officialisée à demi-mot par Eric Dupond-Moretti dans une interview pour Le Parisien. C’était ensuite au tour d’Isabelle Boulay de se confier sur son histoire d’amour inattendue avec le célèbre avocat pénaliste. Une relation très discrète, qui avait même beaucoup étonné Pierre Arditiquand il avait appris la nouvelle sur le plateau d’On n’est pas couché.

>>> VIDEO Bertrand Cantat : Eric Dupond-Moretti le défend et dénonce l’acharnement qu’il subit

Hier soir, face à Laurent Delahousse, Eric Dupond-Moretti a expliqué pourquoi, avec Isabelle Boulay, ils ne voulaient absolument pas que leur idylle soit dévoilée. C’est avant tout pour protéger Marcus, l’enfant de la chanteuse né en 2008, que les deux amoureux avaient choisi de se voir en secret : « On n’avait pas choisi ce moment-là. En réalité, Isabelle a un petit garçon, elle souhaitait le protéger, il ne savait pas. On ne souhaitait pas parler de ça à ce moment-là ».