Open d'Australie : Kristina Mladenovic déjà à la trappe, Caroline Garcia assure

Fortunes diverses pour les Françaises engagées dès ce lundi pour le début de l’Open d’Australie 2019. Sous la chaleur australienne, Caroline Garcia n’a pas eu de mal à rallier le deuxième tour en écartant sa compatriote Jessika Ponchet, issue des qualifications, en deux sets 6-2, 6-3. Pour Kristina Mladenovic en revanche, l’aventure australienne s’arrête déjà là. La Française, 45e joueuse mondiale, s’est inclinée logiquement face à la Croate Donna Vekic (29e), 6-2, 6-4 et s’incline au premier tour du Grand Chelem australien pour la troisième année de rang.

Mladenovic n’y arrive toujours pas

1h15, et puis s’en va. Kristina Mladenovic n’aura pas traîné longtemps sur les courts de Melbourne pour son entrée en lice ce lundi à l’Open d’Australie. Un service défaillant (seulement 49% de premières balles, 6 doubles fautes) et de trop nombreuses fautes directes (25 au total) ont eu raison de la Française, éliminée logiquement par Donna Vekic, 29e joueuse mondiale (6-2, 6-4) malgré un débreak dans chacune des deux manches et trois balles de matches sauvées sur l’engagement de Vekic à 5-4.

Après une année 2018 compliquée (15 défaites au premier tour, aucun titre), le début d’année 2019 n’aura pas eu de quoi redonner de la confiance à Mladenovic. Après Brisbane (éliminée au premier tour) puis Sydney (sortie dès les qualifications), la 45e joueuse mondiale repart d’Australie avec trois défaites au compteur, mais la Française s’est voulue optimiste pour la suite de sa saison. “Par rapport à Brisbane et Sydney, c’est de mieux en mieux, mais ça n’était pas assez bon malheureusement aujourd’hui a-t-elle confiée après sa défaite. (…) Je pense honnêtement que je suis sur la bonne voie, ça va demander un peu de temps.”

Garcia assure

Comme Kristina Mladenovic, elle n’avait pas encore connu la victoire en 2019. C’est désormais chose faite pour Caroline Garcia. Sous la chaleur australienne, la Lyonnaise de 25 ans s’est montrée convaincante au service (70% de premières balles, 7 aces) et, malgré du déchet dans le jeu (28 fautes directes pour 23 coups gagnants), a écarté Ponchet en deux sets (6-2, 6-3) en à peine plus d’1h15 après avoir effacé un break de retard dans la seconde manche.

“C’est une victoire qui me lance, qui me fait du bien, a reconnu Garcia. On a bien travaillé depuis ma défaite à Hobart. A l’entraînement, je vais bien vers l’avant même si je n’ai pas encore mis tout ça en place en match. Mais il y a eu des bons passages, dans des conditions chaudes, face à une adversaire qui a un jeu très particulier, qui prend la balle très tôt, limite en demi-volée à chaque frappe. (…) “Globalement, j’ai réussi à le gérer. Aujourd’hui, ça a été discipliné et rigoureux du début à la fin”, a-t-elle ajouté. Garcia, 19e mondiale, affrontera Zoe Hives pour une place au troisième tour. L’Australienne, bénéficiaire d’une invitation, a éliminé l’Américaine Bethanie Mattek-Sands au premier tour.