Manche : un nouveau dispositif mis en place pour l'élevage laitier

Pour attirer des jeunes dans les métiers d’élevage laitier, un dispositif a récemment été mis en place. Le département de la Manche est concerné.

Une cinquantaine de postes d'agents d'élevage laitier sont à pourvoir dans la Manche.
Une cinquantaine de postes d’agents d’élevage laitier sont à pourvoir dans la Manche. (©DP)

L’agriculture manque de bras, en particulier dans le domaine laitier. Ce secteur génère 250 000 heures de remplacement par an et les exploitants agricoles ont du mal à recruter des salariés dans un contexte où de plus en plus de filles et de fils d’agriculteurs ne privilégient plus cette voie professionnelle.

On estime entre 38 et 50 le nombre de postes d’agents d’élevage laitier qui ne sont pas pourvus dans le département.

Attirer des jeunes

Pour attirer des jeunes, la fédération territoriale des MFR Ouest-Normandie a construit avec ses partenaires du secteur agricole un nouveau dispositif de formation, qui vise à accompagner des personnes en transition professionnelle vers des emplois durables et qualifiés.

Le métier de vacher est aujourd’hui plus technique que par le passé avec une prise en compte des facteurs liés au bien-être animal et à la qualité de la production. Il est rémunéré aux alentours de 1 300 euros hors primes et avantages. Des évolutions de carrière sont possibles en devenant responsable de troupeaux.

Parcours indemnisés

La nouvelle offre de formation s’articule en deux volets et se décline sur la Manche et l’Orne. Le premier cible les demandeurs d’emploi en proposant des parcours indemnisés de six semaines, en lien avec Pôle Emploi. Ces préparations opérationnelles à l’emploi se dérouleront sur trois sites MFR, du 25 février au 5 avril 29 : Argentan, Granville et La Haye-du-Puits.

Le second volet propose une véritable certification professionnelle conçue par les professionnels du secteur laitier avec la mise en place d’un Certificat de qualification professionnelle salarié(e) qualifié(e) en élevage laitier.

Tous les aspects

Le parcours de 8 à 11 mois traite de tous les aspects requis pour exercer le métier de vacher. Il se déroulera à compter du 8 avril à l’abbaye de Montebourg et à partir du 22 avril à la MFR d’Argentan.

Renseignements complémentaires auprès des MFR des territoires concernés ou du Fonds national assurance formation des salariés, des exploitants et des entreprises agricoles au 02 33 25 22 21.