Les Sixers jouent avec le feu face à des Knicks accrocheurs

Alors qu’ils menaient de 24 points, les Sixers ont une fois de plus fait preuve de suffisance pour finalement s’imposer 108-105 face à des Knicks accrocheurs et séduisants. Face à un immense Ben Simmons (20 pts à 10/13 aux tirs, 22 rbds et 9 pds), Kevin Knox (31 pts) et Luke Kornet (23 pts) ont sorti le grand jeu, bien mis sur orbite par un bon Frank Ntilikina (8 pts, 6 pds).

Pas de pause déjeuner pour les Sixers qui attaquent le le match pied au plancher. Dave Fizdale associe la paire Vonleh-Thomas pour contrer Joel Embiid, et le pivot All-Star les enfonce avec un move tout en technique et en puissance (13-6), et c’est lui qui écrabouille Kevin Knox de l’autre côté du terrain. La défense des Knicks craque de partout, et Philly surfe sur un 10-0 pour prendre le large (19-6).

David Fizdale envoie Luke Kornet mais Landry Shamet prend feu, et l’écart est déjà énorme (26-8). Frank Ntilikina effectue une entrée remarquée. C’est lui qui trouve dans l’intervalle Kornet pour le dunk, puis c’est encore lui qui s’offre un coast-to-coast pour finir main droite (26-12).

Ntilikina séduit

Et Philly ? Brett Brown associe T.J. McConnell et Ben Simmons, et l’Australien s’envole pour un alley-oop une main sur un caviar de son coéquipier. Les Sixers déroulent, et le tandem Chandler-Muscala s’offre chacun un 3-points alors que c’est Embiid, d’une énorme bâche sur Allonzo Trier, qui maintient un écart de 12 points (36-24).

Bonne nouvelle côté Français, Ntilikina confirme qu’il est dans un bon soir. Un nouveau coup d’accélérateur pour finir sous le cercle puis une passe décisive pour Mario Hezonja, et l’écart se stabilise (40-29).

Kornet plante un 3-points, et les Knicks repassent sous la barre des 10 points. Mais comme en premier quart-temps, les Sixers enchaînent avec un 10-0 grâce à un Embiid beaucoup trop fort des deux côtés du terrain, avec une nouvelle bâche puis un dunk à deux mains sur transition (52-36). Kevin Knox crée des brèches mais la naïveté de la défense des Knicks est criante. Les Sixers récitent leur gamme comme sur ce 3-points de J.J. Redick ou ce drive de Simmons, et l’écart atteint les 24 points (66-42). Heureusement, le duo Ntilikina-Kornet combine bien, et ils ramènent les Knicks à -16 à la pause (66-50). Un coup d’oeil sur les stats nous montre que Simmons en est déjà à… 13 rebonds !

Kornet et Knox font des dégâts

Au retour des vestiaires, les Sixers sont trop relâchés, et les Knicks en profitent. Ils ont des positions ouvertes à 3-points, et ils mettent dedans, comme Knox et Dotson, et ils reviennent à -10 (70-60). On retrouve les Sixers des dernières semaines, incapables de creuser l’écart et de se mettre à l’abri, et de verrouiller l’axe. Les Knicks parviennent facilement à marquer, et à approcher le cercle mais… Ntilikina voit son dunk-lay up se coincer sur le cercle ! Le Français est le meilleur des meneurs des Knicks ce soir, et Kornet et Knox trouvent des positions facilement pour ramener les Knicks à… -1 (83-82).

Tout est à refaire pour les Sixers, et sans surprise, c’est le duo Simmons-Embiid qui fait la loi dans la raquette pour reprendre un petit écart (90-82). En fait, les Knicks subissent leur habituel trou noir de chaque quart-temps, et les Sixers plantent un 11-0 pour reprendre le large (94-82). On pense que Philly va gérer cette avance sauf que ça défend toujours aussi mal au large et le duo Kornet-Dotson, imité par le tandem Knox-Mudiay, enfile les 3-points pour ramener immédiatement les Knicks à deux longueurs (96-94).

Mudiay loupe le 3-points de l’égalisation

Derrière, Embiid se loupe près du cercle, mais Simmons est exceptionnel au rebond, et il ressort pour Redick qui redonne de l’air (98-94). Il reste 2min30 à jouer, et Simmons trouve Embiid dans le dos des Knicks. Le Camerounais loupe le plus facile, mais il prend le rebond et met dedans avec la faute (101-94). Derrière, Redick plante un 3-points dans l’axe (104-96). Il reste une minute à jouer, et les Knicks décident de tout donner. Knox s’offre un stepback à 3-points (107-103) puis Dotson se retrouve sur la ligne des lancers avec trois lancers.

Il reste quatre secondes. Il met les deux premiers (108-105), et loupe volontairement le 3e. Le ballon revient à Emmanuel Mudiay qui tente un 3-points compliqué près du corner. La trajectoire est bonne mais ça rebondit sur le cercle. Les Sixers s’en sortent in extremis, mais c’est sans doute les Knicks qui sont les plus satisfaits malgré cette 4e défaite de suite. Désormais, place à Londres pour y défier les Wizards jeudi soir.

Knicks / 105 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
N. Vonleh 18 0/3 0/1 3/6 2 0 2 1 5 0 0 2 3 2
L. Thomas 19 2/4 0/1 0/0 0 3 3 1 2 0 1 1 4 6
K. Knox 44 12/23 4/9 3/4 0 7 7 0 4 2 4 0 31 24
E. Mudiay 28 7/17 1/5 4/4 2 2 4 4 2 1 3 0 19 15
D. Dotson 36 2/5 2/3 2/3 0 4 4 5 3 0 1 0 8 12
L. Kornet 34 7/13 3/8 6/8 2 3 5 5 3 1 1 0 23 25
M. Hezonja 22 3/6 0/1 3/3 0 5 5 2 0 2 0 0 9 15
F. Ntilikina 28 4/11 0/1 0/2 1 1 2 6 1 2 0 1 8 10
A. Trier 12 0/4 0/2 0/0 0 2 2 0 1 0 0 1 0 -1
Total 37/86 10/31 21/30 7 27 34 24 21 8 10 5 105
76ers / 108 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
W. Chandler 30 2/5 1/2 2/2 1 1 2 1 4 1 1 1 7 8
J. Embiid 32 9/24 0/2 8/12 2 6 8 1 4 0 2 6 26 20
B. Simmons 37 10/13 0/0 0/2 5 17 22 9 4 0 2 0 20 44
J. Redick 34 6/13 3/8 7/8 0 3 3 2 2 0 3 0 22 16
J. Butler 28 7/15 0/0 2/2 3 5 8 2 2 0 1 0 16 17
J. Bolden 18 0/2 0/1 0/0 0 9 9 0 2 0 2 0 0 5
M. Muscala 16 2/5 1/3 1/2 1 1 2 2 2 2 1 2 6 9
L. Shamet 14 1/5 1/4 2/2 0 0 0 1 0 0 0 0 5 2
T.J. McConnell 21 3/4 0/0 0/0 0 2 2 4 1 1 4 0 6 8
F. Korkmaz 9 0/1 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 -1
Total 40/87 6/20 22/30 12 44 56 22 21 4 16 9 108