Les Saints tiennent le coup contre les Eagles

LA NOUVELLE-ORLÉANS — Drew Brees a lancé deux passes de touché et les Saints de La Nouvelle-Orléans ont effacé un retard de 14 points pour venir à bout des Eagles de Philadelphie 20-14, dimanche soir.

Gardant la possession du ballon pendant de longues séquences à l’attaque, les Saints ont surmonté un très mauvais début de match pour rejoindre les Rams de Los Angeles, qui ont défait les Cowboys de Dallas, en finale de l’Association Nationale.

Brees et les Saints ont notamment inscrit des points à la suite de séries offensives de 92, 79 et 67 verges et ils accueilleront les Rams au Mercedes-Benz Superdome, la semaine prochaine. Les Rams s’étaient inclinés 45-35 au Superdome, en novembre.

Grâce à la victoire des Saints, toutes les équipes ayant bénéficié d’une semaine de congé ont remporté leur première partie lors des présentes séries. Outre les Rams, les Patriots de la Nouvelle-Angleterre et les Chiefs de Kansas City étaient sortis triomphants de leur match,

Wil Lutz a ajouté deux placements pour les Saints, qui ont accédé à la finale de la Nationale pour une première fois depuis 2009, alors qu’ils avaient gagné le Super Bowl.

Les Eagles ne pourront donc pas répéter leurs exploits de l’an dernier. Aucune équipe n’a gagné le Super Bowl deux années consécutives depuis les Patriots, en 2003 et 2004.

Les deux équipes ont semblé disputer deux matchs différents. La troupe de Doug Pederson s’est d’abord forgé une importante avance de 14-0 en aboutissant dans la zone payante lors de leurs deux premières séquences à l’attaque, alors que les Saints n’étaient pas en mesure de capitaliser sur quoi que ce soit.

«Écoutez, ils ont amorcé le match en force, c’est une bonne équipe, a reconnu Brees. Nick Foles a effectué un boulot phénoménal pour eux. Nous savions que les choses allaient être différentes cette fois.»

Les Saints ont réussi à reprendre les choses en main. Les Eagles ont pourtant fait preuve de résilience et ont conservé un pointage serré. Tellement serré que lorsque Lutz a raté un placement de 52 verges avec 2:58 à faire, les Eagles tiraient de l’arrière que par six points.

Foles, qui a mené les Eagles au Super Bowl la saison dernière, a placé son équipe en position de marquer en fin de rencontre, tout comme il l’avait fait la semaine dernière face aux Bears de Chicago et contre les Patriots de la Nouvelle-Angleterre, au Super Bowl.

Jeffery n’a toutefois pas été en mesure de capter la passe de Foles et les Saints ont pu reprendre possession du ballon pour mettre un terme à la menace.

«C’est une excellente équipe, des champions en titre, a déclaré l’entraîneur-chef des Saints, Sean Payton. Nous sommes restés confiants.»

Brees a lancé deux passes de touché à la recrue Keith Kirkwood et à Michael Thomas, qui a réalisé 12 attrapées pour des gains de 171 verges.

Les Eagles ont conservé le ballon durant plus de neuf minutes au premier quart.

Les Saints, qui avaient défait les Eagles 48-7 en novembre, ont joué le tout pour le tout lors de leur premier jeu et se sont fait avoir. Brees a raté de peu une longue passe en direction de Ted Ginn fils et le ballon a été récupéré par Cre’Von Leblanc.

«Je crois que nous devions simplement trouver notre rythme, a admis Brees. J’ai tenté d’y aller pour la longue passe lors du premier jeu. Malheureusement, ça n’a pas fonctionné.»

Après le premier quart, les Saints ont trouvé leurs repères.

Lattimore a couronné la remontée des Saints en attrapant la passe de Foles destinée à Zach Ertz, alors que les Eagles tentaient le tout pour le tout.