Les Gilets jaunes bloquent une usine de Monsanto dans les Landes

Actualisation à 11h50 – Les gendarmes ont réussi à lever le blocage des 4 entrées, selon l’association écologiste Bizi ! qui participait au blocage.


Brève du lundi 14 janvier au matin – Depuis 5h45 ce matin l’usine Monsanto de Peyrehorade, dans les Landes, est bloquée par des Gilets jaunes, rejoints par des militants écologistes. « On doit être 150 ou 200 personnes, on bloquait 4 entrées mais les flics ont réussi à nous déloger d’une », raconte à Reporterre Txetx Etcheverry, fondateur du mouvement écolo du Pays basque Bizi !, joint par Reporterre. « Je ne sais pas trop ce qui se passe aux autres entrées, mais là où je suis nous sommes 80 ou 100 personnes, face à une trentaine de gendarmes. »

« Cette action a été décidée par les Gilets jaunes du Pays basque, des Landes et du Béarn, Peyrehorade n’étant pas loin de tous ces départements. Et comme ça nous parlait, les militants écologistes se sont joints. On n’est n’est pas à notre première convergence », poursuit-il. Sur place, en plus des Gilets jaunes, sont donc présents des personnes de l’association basque Bizi, d’ANV-COP21 (Action non violente-COP21) ou encore d’Emmaus Lescar-Pau.

L’action vise à bloquer l’activité de l’usine Monsanto, un site de production et de recherche, le plus longtemps possible. Les slogans sur place proclament par exemple : « Ne fumez pas, ne buvez pas, Monsanto vous offre le cancer » ; « On ne lâche rien, Macron démission » ; « Ils nous empoisonnent ! »

Pour l’instant, le blocage tient. « Nous ne nous faisons pas d’illusions, dès que les gendarmes auront des renforts, ils nous délogeront, indique Txetx Etcheverry. Mais toute heure où l’on empêche Monsanto de produire, c’est ça de gagné sur la pollution des eaux, des sols, et pour notre santé. »

.