Le maire de la ville polonaise de Gdańsk poignardé en public

Le maire de la ville polonaise de Gdańsk, Paweł Adamowicz, s’est fait poignarder le 13 janvier durant un concert caritatif. Un article initialement publié sur le blog 2019euelectionspoland.com

À 20h dimanche soir, le maire de la ville côtière de Gdańsk, Paweł Adamowicz, 53 ans, a été poignardé à plusieurs reprises durant un concert de bienfaisance. L’agresseur s’est introduit de force sur la scène et a attaqué l’édile avec un couteau.

L’agresseur s’est présenté comme « Stefan » et a crié sur scène « j’ai été mis en prison alors que j’étais innocent. La Plateforme civique [parti politique de centre-droit] m’a torturé. Voilà pourquoi Paweł Adamowicz est mort », avant que la police ne l’arrête.

Plus tôt dans la journée, le maire collectait de l’argent pour l’association WOŚP et avait déclaré qu’il avait amélioré son record personnel en tant que bénévole en collectant 5,613 zł (1 300 euros) en 2019.

Le Premier ministre, Mateusz Morawiecki, et le ministre de l’Intérieur, Joachim Brudziński, ont rapidement dénoncé l’agression.

Le premier a condamné l’agression et demandé au ministre de l’Intérieur de le tenir informé des dernières évolutions. Ce dernier a qualifié l’attaque de « brutale et barbare ».

Le Président du Conseil européen, Donald Tusk, originaire de Gdańsk, a publié sur Twitter : « Prions tous pour le maire Paweł Adamowicz. Paweł, nous sommes avec vous. »

Le maire a reçu les premiers secours sur scène avant d’être transporté vers un hôpital dans un état grave. Après une opération de cinq heures, il se trouve dans un état stable, mais difficile, selon les médecins. Une marche contre la violence aura lieu le lundi 14 janvier à 18h dans la ville.

Paweł Adamowicz, marié et deux enfants, est le maire de Gdańsk depuis 1998. Ses premiers pas en politique étaient au sein du parti du Congrès libéral-démocrate (KLD), le premier parti de Donald Tusk. L’édile fait également partie des membres fondateurs du parti Plateforme civique (PO), fondé en 2001.

Il a remporté toutes les élections directes pour la mairie depuis 2002. Paweł Adamowicz s’est brouillé avec le PO en 2015 lorsqu’il a été accusé d’irrégularités dans ses finances. Malgré des problèmes aux dernières élections de novembre 2018, il a battu le candidat de Droit et justice (PiS) Kacper Płażyński.

Le blog 2019EUelectionsPoland fait partie du projet journalistique #Gimme5EU qui couvre les élections européennes dans cinq pays : la Pologne, l’Italie, la France, la Roumanie et la Bulgarie.