Happy Cash : Retour sur une fin d'année 2018 riche en innovation et en ouvertures

Réseau de franchise spécialisé dans l’achat et la vente de produits d’occasion, l’enseigne Happy Cash a connu une fin d’année 2018 riche en innovation et en ouvertures. Pour Toute la Franchise, le réseau revient sur cette période marquée par le succès.

A partir du mois de septembre, le réseau Happy Cash est entré dans une phase de développement marquée par de nombreuses ouvertures et innovations. En effet, l’enseigne a débuté le mois par le lancement de deux nouveaux concepts : Happy Cash Services (Enseigne de magasins d’achat/vente focalisé sur 3 familles de produits : la téléphonie, l’informatique et les jeux-vidéo, auquel s’ajoute un large panel de services comme la réparation et la location), et  Fix Phonia (Enseigne de magasins spécialisés dans la réparation de smartphones/tablettes. Ses compétences techniques et relationnelles font de Fix Phonia l’interlocuteur de référence pour les produits de téléphonie tactiles (lien vers la fiche du concept). Ces deux nouveaux concepts ont pour objectif de compléter l’offre du réseau, et offrir aux clients un service toujours plus complet. S’en est suivi l’inauguration de la première boutique de la marque dans la région Wallone en Belgique, plus précisément dans la commune de Nivelles, où Benoit Lejeune a décidé d’ouvrir son second magasin (gérant du Happy Cash de Morlanwelz, également en Belgique). En octobre, le réseau s’est illustré, et ce, pour la troisième année consécutive, en étant élue leader du Palmarès Capital des meilleures enseignes dans la catégorie Achat/Vente de Produits d’Occasion. Une distinction qui permet ainsi au réseau d’asseoir un peu plus sa domination dans ce secteur d’activité.

Le mois de novembre a quant à lui été marqué par l’ouverture de deux nouveaux magasins à Metz et Flers, ce qui a permis au réseau de terminer l’année 2018 sur une très bonne note.

Partager :

Partager sur Facebook

Partager sur Twitter

Partager sur Google plus

Partager sur LinkedIn

Créer une surveillance par email