«Grand débat» : le couac de l'exécutif sur la nomination des «garants»

«Grand débat» : le couac de l'exécutif sur la nomination des «garants»
Nicole Notat à Paris, le 5 novembre 2014. THOMAS SAMSON/AFP

LE SCAN POLITIQUE – En déplacement à Bordeaux, François de Rugy a cru bon d’indiquer que Nicole Notat, ancienne dirigeante de la CFDT, et Jean-Paul Bailly, ex-patron de La Poste, allaient être nommés «garants». Contacté par Le Figaro, Matignon a très vite démenti.

Encore un faux départ. Au lendemain de la publication de la «lettre aux Français» d’Emmanuel Macron, et alors qu’Édouard Philippe doit s’exprimer dans l’après-midi, le «grand débat» semblait sur de bons rails ce lundi. Mais c’était sans compter sur l’intervention de François de Rugy qui, en marge d’un déplacement à Bordeaux, a affirmé que l’ancienne patronne de la CFDT Nicole Notat et l’ex-patron de La Poste Jean-Paul Bailly seraient les deux «personnalités indépendantes» qui allaient jouer le rôle de «garants» pour remplacer Chantal Jouanno à la tête de la consultation, confirmant ainsi des informations de RTL.

Contacté par Le Figaro, Matignon a immédiatement démenti les déclarations du ministre de la Transition écologique et solidaire. «Ces deux noms étaient sur la liste depuis le début… Mais parmi beaucoup d’autres», indique un conseiller proche de l’exécutif. Selon nos informations, Nicole Notat aurait d’ailleurs définitivement refusé la proposition qui lui a été faite. Quant à Jean-Paul Bailly – qui «tient la corde depuis le début» – il n’aurait quant à lui toujours pas donné de réponse.

Quelques minutes avant ce couac, plusieurs sources gouvernementales avaient officiellement annoncé à l’AFP qu’un duo de ministres serait partiellement chargé de l’animation du «grand débat». Le transfuge des Républicains, Sébastien Lecornu (Collectivités territoriales), devrait ainsi s’occuper de la place occupée par les élus dans la consultation, et il devrait laisser sa collègue venue du privé, Emmanuelle Wargon (Transition écologique et solidaire), s’occuper de ce qui concerne la société civile.