Gaël Monfils après sa victoire au 1er tour de l'Open d'Australie : « Je me sens bien »

« Gaël Monfils, vous êtes tombé au quatrième point du match. Comment allez-vous ?
C’est peut-être une petite élongation. Au début, on a pu croire que c’était ma cheville, elle a tourné légèrement. Pour compenser, j’ai bien ouvert ma jambe et je me suis fait mal à l’adducteur droit. C’était bien contracté. Pendant quelques jeux, j’avais un peu de mal sur les courses mais je tapais bien la balle. J’ai brièvement vu mon ostéo et on pense que c’est une élongation ou une contracture ce qui serait mieux. Je vais passer une petite écho pour voir. Je sens que j’ai une gêne.

Monfils sans forcer

Qu’avez-vous pensé sur le moment ?
J’ai eu un peu peur. Je me suis fait un peu mal à l’entraînement, moins que ça, et je n’ai pas voulu prendre de risques à Auckland (il ne veut pas dire où il s’est blessé). Alors je me suis dit : “c’est quand même incroyable”. J’ai eu peur que la douleur reste plus longtemps. Le bandage m’a aidé et j’ai essayé d’oublier parce que je me suis bien entraîné.

Gaël Monfils a chuté dès les premiers points. (P.Lahalle/L'Équipe)
Gaël Monfils a chuté dès les premiers points. (P.Lahalle/L’Équipe)

Comment expliquez-vous ce score 6-0, 6-4, 6-0 ?
J’ai bien joué. Ça m’a un peu relâché (la chute). J’y suis allé encore plus dans mes coups. J’ai bien joué. Je me sens bien. Aujourd’hui (lundi), bon coup droit, bon revers, service impeccable, bon retour. Ça m’a fait mal mais j’ai réussi rapidement à passer à autre chose.

C’est rare de vous entendre dire que vous vous sentez bien.
On ne prend pas trop de risques dans ce sport. On n’aime pas dire qu’on est bien, ce n’est pas bien vu. Après, quand on perd, on entend : “voilà il a dit qu’il était bien et il a perdu”. Maintenant, moi je le dis : “Je me suis bien entraîné et je me sens bien”. Je perds, je perds mais tout se passe bien avec mon équipe (nouvel entraîneur Liam Smith) et je suis content. »

S. D., à Melbourne