«Verre»: ce qu'on sait du nouveau M. Night Shyamalan

Bruce Willis et Samuel L. Jackson reprennent leurs rôles de «L’indestructible» tandis que James McAvoy retrouve celui de «Divisé» dans «Verre», un long métrage pour lequel le secret règne en maître…

Quand «L’indestructible» sort sur les écrans il y a 18 ans, aucun des superhéros de Marvel n’a encore fait l’objet d’un film. «Je participais à un appel conférence avec les studios et ils me disaient qu’on ne pouvait parler ni de ¨comics¨ ni de superhéros parce que c’était trop obscur», confiait M. Night Shyamalan au Comic-Con de San Diego l’été dernier. En près de deux décennies, le monde du cinéma a bien changé. Hommes et femmes aux pouvoirs spéciaux font désormais partie du quotidien des cinéphiles.

Fidèle à son amour du secret et au fait de ne rien vouloir dévoiler des détails de l’intrigue de son nouveau film, voici ce que le cinéaste a néanmoins révélé…

L’histoire

David Dunn (Bruce Willis) part à la poursuite de The Beast, personnalité de Kevin Wendell Crumb (James McAvoy), alors qu’Elijah Price (Samuel L. Jackson), aussi connu sous le nom de Verre, détient des secrets sur les deux hommes. Au-delà de cette phrase officielle, M. Night Shyamalan a indiqué être «fasciné par les notions de bien et de mal. Ce que je préfère du film sont les interrogations à savoir s’il y a des gens bons et mauvais. Est-ce plutôt un mélange, deux extrêmes entre lesquels oscillent les gens? J’espère que ce film permet de redéfinir ce qu’est un méchant et ce qu’est un héros.»

Les caractéristiques des personnages

Pour le réalisateur et scénariste, «Verre» est «ultimement, l’histoire de personnages marginaux qui finissent par trouver leur place dans le monde. Ils réalisent enfin qu’ils sont importants, même si on leur a toujours répété qu’ils ne l’étaient pas.» Afin de construire les personnalités de ses protagonistes, M. Night Shyamalan a appliqué une technique qu’il trouve particulièrement efficace. «Dans un monde de fiction, je trouve que ce qui fonctionne le mieux est quand on inclut des émotions qui n’ont rien d’inventées. À mon avis, c’est ainsi que le public peut ressentir ces émotions.»

Sa relation avec Samuel L. Jackson et Bruce Willis

«Sam et moi sommes restés vaguement en contact durant toutes ces années. Nous nous sommes revus sporadiquement à différents événements et Sam plaisantait toujours sur le moment où nous ferions une suite à ¨L’indestructible¨. Par contre, Bruce et moi nous sommes parlés pendant 18 ans, nos familles sont d’ailleurs très proches. Bruce a toujours été une espèce de grand frère pour moi et m’a toujours protégé. C’est lui qui a pris des risques pour moi. De fait, il occupe une place très spéciale dans ma vie.»

Samuel L. Jackson parle d’Elijah Price

«C’est presque un nouveau personnage tant il s’est écoulé de temps depuis la dernière fois qu’on l’a vu. Sans rien dévoiler, la vie qu’il a eu à mener l’a changé. Elijah est toujours aussi calculateur, très attentif, et ses convictions sont toujours intactes.»

«Le film ¨Verre¨ est moins une suite que le moment culminant des deux histoires précédentes. Cela donnera aux amateurs des volets antérieurs un sentiment d’aboutissement.»

James McAvoy parle de Kevin Wendell Crumb

«C’est passionnant de voir des superhéros dans des environnement radicalement différents de ce à quoi on est habitué. Pour moi, ce qui est toujours très complexe dans le fait d’incarner Kevin est de changer de personnalité en direct, devant la caméra et donc devant le public.»

Qui est Ellie Staple?

Ellie Staple est une psychiatre, spécialisée dans les troubles de folie des grandeurs. Elle est incarnée par Sarah Paulson. Voici ce que l’actrice avait à dire de son personnage et du film.

«Je pense qu’elle fait partie des bons, même si certains de ses actes pourraient faire penser le contraire. C’est ce que j’aime de ¨Verre¨. En le regardant, on se pose sans cesse la question de savoir ce qui va se passer ensuite, de comment l’histoire va évoluer et où elle va mener les personnages. Je voulais tellement participer à un projet de M. Night Shyamalan que j’ai accepté le rôle avant même qu’il me fasse lire le scénario!»

La petite histoire derrière le choix de James McAvoy…

Des années après la sortie de «L’indestructible», M. Night Shyamalan a décidé d’écrire un scénario spécifique à un personnage – Crumb – qu’il avait retiré de l’histoire. À l’époque, il n’avait aucune idée s’il pourrait tourner «Divisé» et quel acteur pourrait incarner cet homme aux multiples personnalités.

«J’étais venu au Comic-Con pour ¨La visite¨ et j’ai assisté à l’une des soirées organisées à cette occasion. J’avais écrit ¨Divisé¨, mais je ne savais pas du tout qui pourrait bien incarner ce rôle. À ce moment-là, James McAvoy est passé à côté de moi. Je lui ai pris le bras et lui ai dit que j’adorais ce qu’il faisait et il m’a répondu qu’il adorait ce que je faisais. Il venait tout juste de tourner ¨X-Men¨ et avait les cheveux presque rasés. C’est à ce moment que je me suis dit que c’était lui!»

«Verre» déboule dans les salles obscures de la province le 18 janvier.