Une vingtaine d'interpellations à Saint-Etienne lors de la manifestation des "gilets jaunes"

Saint-Étienne, France

La manifestation des “gilets jaunes” a été conséquente ce samedi après-midi à Saint-Etienne. Plusieurs milliers de personnes ont défilé dans le centre-ville lors de l’acte 9 du mouvement. Quelques heurts ont éclaté entre manifestants et forces de l’ordre en fin de manifestation.

à lire
Acte 9 des “gilets jaunes” : plusieurs milliers de manifestants réunis à Saint-Etienne

Quelques heurts et gaz lacrymogène

Une grande partie de la manifestation s’est déroulée dans le calme. Les “gilets jaunes” sont partis de la place du Peuple direction la gare Chateaucreux pour finalement se diriger vers la rue Etienne Mimard, la place Chavanelle, le cours Victor Hugo, l’Hôtel de ville et la place Jean Jaurès. Ils ont chanté “La Marseillaise” et le “Chant des partisans” dans une ambiance plutôt bon enfant.

Vers 16h certains manifestants ont rejoint la gare Chateaucreux. C’est là que des heurts ont éclaté avec les forces de l’ordre. Les CRS ont dispersé la foule avec des gaz lacrymogène.

Cinq blessés et 28 interpellations

Selon la Préfecture de la Loire, cinq manifestants ont été blessés ce samedi après-midi. Trois d’entre eux ont été transportés à l’hôpital et les deux autres ont été soignés sur place par les pompiers.

Au total ce samedi, 28 personnes ont été interpellées. Parmi elles, 17 ont été arrêtées en amont de la manifestation, elles portaient sur elles divers projectiles.

L’Hôtel de ville a été tagué dans l’après-midi, il a été nettoyé rapidement par les agents municipaux. Des vitrines et deux établissements bancaires ont également été tagués, ils seront nettoyés ce lundi.

Dans le quartier en travaux de la gare Chateaucreux, des matériaux de chantier et des barrières ont été jetés. Tout a été remis en place par les agents de la ville.