Oise : un surveillant de la prison de Liancourt se fait voler son véhicule par des individus armés et cagoulés

Un surveillant du centre pénitentiaire de Liancourt, dans l’Oise, a fait une très mauvaise rencontre samedi 12 janvier. Alors qu’il se rendait sur son lieu de travail le matin, l’agent s’est fait agresser par trois personnes encagoulées et armées qui lui ont volé son véhicule et son téléphone portable. La victime a aussi été frappée à la tête. “Très choqué” selon ses collègues, l’homme a décidé de porter plainte.

L’agression s’est produite sur une route forestière, que la victime emprunte chaque jour pour se rendre au centre pénitentiaire. Vers 6h15, alors qu’il circule sur cet axe, il remarque la présence d’un véhicule muni d’un gyrophare juste derrière lui. Celui-ci lui fait alors signe de s’arrêter sur le bas côté, ce qu’il fait aussitôt. Lorsqu’il sort de son véhicule, le surveillant a la mauvaise surprise de se retrouver face à trois individus cagoulés et armés d’un fusil à pompe.
 

Probablement à cause de son uniforme, les trois inconnus devinent que leur victime est surveillant à la prison toute proche. J’espère que tu t’occupes bien des détenus. T’as plutôt intérêt, sinon je vais te fumer,” menace l’un d’entre eux. L’agent est alors frappé au visage et ses agresseurs lui volent sa clef de voiture ainsi que son téléphone portable.

Les trois cagoulés laissent alors leur victime sur le sol et repartent avec les deux véhicules. Le surveillant, choqué, reprend son chemin à pied et est pris en stop par un collègue quelques minutes plus tard. Il a décidé de porter plainte après sa mésaventure. On ignore pour le moment l’identité des agresseurs et s’il ont agi avec préméditation en ciblant cet homme en particulier.