La JSK a les yeux braqués sur la capitale

La JSK ne veut rien lâcherLa JSK ne veut rien lâcher

Les Rouge et Noir de la capitale, leaders incontestés du championnat,auront une mission difficile, mardi prochain, face à une coriace équipe du Nasria.

Les Canaris de la JS Kabylie ont réalisé une très bonne affaire lors de cette 17e journée du championnat de Ligue 1, en remportant une belle victoire lors du derby face au MO Béjaïa, par la plus petite des marges. Un but en or, signé Hamroune à la 55′, qui vaut trois points très importants dans la suite du championnat. En tout cas, ce vendredi, les protégés de Franck Dumas ont prouvé qu’ils sont, non seulement capables de couper un ticket pour les compétitions africaines, mais aussi un outsider de taille pour le leader, l’USM Alger. En effet, après cette victoire précieuse, la JSK se rapproche du leader, qui n’est plus qu’à un petit point. Les Rouge et Noir auront une mission difficile mardi prochain face à un adversaire coriace, le NAHD. La rencontre qui comptera donc pour la 17ème journée du championnat opposera le leader à cette autre équipe algéroise qui devra donc gagner pour préserver son avance sur la JSK. En cas de match nul, l’écart ne sera plus que de deux petits points et d’un point en cas de défaite. Cet enjeu rend, ainsi, la rencontre de mardi prochain entre le leader et le NAHD très importante. Le résultat risque de provoquer un grand changement dans le tableau et relancer la course de plus belle. Le leader risque de se faire rattraper s’il ne gagne pas son duel dans le derby algérois. Même un match nul n’arrange pas les Rouge et Noir, qui ne seront qu’à deux points de se faire rattraper. La course se fait de plus en plus acharnée d’autant plus que le MCA commence à remonter la pente avec une écrasante victoire ce vendredi face au RB Tadjenent (4-1). Les Canaris et leurs supporters auront, donc, les regards braqués sur ce duel dans l’espoir d’un bond vers la première place bien que les ardeurs sont désormais calmées par le président Chérif Mellal. Les prestations des jeunes du cru comme Tafni, Renaï et Hamroun font espérer une équipe prête dans les deux à trois prochaines années. Ce qui, toutefois, ne doit pas pousser les Jaune et Vert à baisser les bras et museler leur appétit pour un titre. Jouer pour faire une bonne équipe à moyen terme n’est pas une raison de refuser une consécration si elle vient. Dans les prochaines journées, la course sera rude dans le premier peloton. Les prétendants à une place qualificative pour l’une des compétitions internationales se battront bec et ongles. Une place sur le podium permet de renouer avec les compétitions continentales la saison prochaine. C’est pourquoi la JSK devra préserver son avance sur ses poursuivants directs comme le MCA, l’ESS et le NAHD sans perdre de vue le leader en ne le laissant pas s’éloigner. Une course à deux vitesses s’impose pour une équipe qui revient de loin. L’arrivée de Chérif Mellal et son équipe dirigeante a complètement changé la donne. Alors qu’on ne donnait pas cher de sa peau il y a une année, la JSK revient et fait peur grâce au sérieux dans sa gestion et aux talents du terroir. Enfin, on peut déjà dire que la 17e journée est en faveur des Canaris en attendant un déplacement périlleux à Bel Abbès lors de la prochaine journée. Une rencontre où la JSK tentera de garder le maximum de points car la suite du championnat sera marquée par une course aux points et seuls les clubs au long souffle pourront résister. Mais la mission ne sera pas une sinécure face à une équipe de la Mekerra qui n’aura pas droit à l’erreur, elle qui est menacée plus que jamais par le spectre de la relégation.